bienvenue sur mon blog de voyage. Revivez à travers mes billets mon tour du monde en huit mois et profitez de mes conseils et bons plans, de photos et vidéos pour préparer le voyage de vos rêves ! Retrouvez tous mes articles concernant un voyage au Pérou, conseils et bons plans'

Lima suite et fin

Vendredi 14 Août 2015

Départ matinal pour l'aéroport de Lima. Il a neigé cette nuit. La Paz s'est recouvert  d'un tapis blanc et lui donne un air de station de ski....

Lima miraflores 3Lima miraflores 12

Vol sans encombres, mais je me rends compte au travers de la "ventana" de l’avion que la vague de froid et de mauvais temps a également touché le Pérou. De nombreuses régions et sommets sont enneigés.  Le thermomètre à Lima  affiche un petit 20° degrés  mais le ciel d’hiver est d’un blanc laiteux. Je n’aurai pas la chance d’avoir le même temps que lors de mon précédent séjour.

Je regagne la guest house située au coeur du district de Miraflores en bus, pour la modique somme de 2 soles (environ 0,70 Euros) , une course en taxi coûtant au minimum 25 Euros... Le bus est imbattable sachant qu’il est sans changements et que l’arrêt se situe à 200 mètres de la guest house. J’ai la chance de trouver rapidement un siège libre.

Je retrouve un concert de klaxons, un trafic congestionné et la guerre des mini bus. Il faudra pratiquement en ce début de matinée 2 heures pour atteindre le quartier de Miraflores situé à 18 km de l'aéroport.

J’ai choisi de résider dans Miraflores afin de visiter facilement les districts voisins de Barranco, Pueblo Libre, San Isidro et bien entendu Miraflores, Lima étant une ville tentaculaire comptant plus de 50 districts et s’étendant sur plus de 60 km de longueur. Les districts précités étant les quartiers résidentiels et sécurisés de Lima, jour et nuit, situés le long de l’océan Pacifique.

Marco le propriétaire de la guest house m’accueille chaleureusement et me donne les conseils utiles pour visiter au mieux le quartier de Miraflores et ses alentours pour ces trois prochains séjours.

Je laisse en consigne tout mon barda,  et je pars à la découverte du district. Je débute la ballade par le parc du Président Kennedy qui se trouve être en plein cœur du quartier. Je dirai plutôt le jardin des chats vu le nombre de chats résidant dans le parc Le parc est malheureusement en plein travaux et n’offre pas son visage habituel.

Lima miraflores 16Lima miraflores 20

Je me dirige vers le front de mer qui doit être fort agréable en plein été, de belles promenades fleuries bordent les falaises d’où s’exercent des parapentistes et surfeurs.

Lima miraflores 32Lima miraflores 43Lima miraflores 30Lima miraflores 24

Je longe le front de mer, embrumé en cette période hivernale en direction de San Isidro, agréable quartier résidentiel ou se situent les Huacas (pyramides) de Wallamarka et de Pucllana. Ces pyramides offrent un contraste saisissant avec les  immeubles environnants des quartiers de Miraflores et de San Isidro. Vous me direz que c’est la même chose en Europe, dans des villes ayant une histoire romaine comme Arles (Odile je t’embrasse au passage) ou Nîmes par exemple où le théâtre et arènes antiques côtoient immeubles et autres bâtiments plus récents...

Lima miraflores 50Lima miraflores 49Lima miraflores 66

Ces pyramides construites en adobe, sont de période pré inca et ont servi de centre cérémoniel et plus tard de nécropole.  Je termine ma balade dans le quartier de Pueblo Libre, un des plus anciens quartier de Lima, ayant plus de 500 ans et beaucoup de charme afin de visiter le Musée de National d’archéologie et d’histoire du Pérou. Ce joli musée situé dans une vaste demeure aux multiples patios offre un panorama complet des civilisations qui se sont succédées  de la préhistoire jusqu’à l’arrivée des conquistadors et l’indépendance du Pérou. Bref je suis désormais incollable dans la culture Huari, Paracas, Incas….

Lima miraflores 67Lima miraflores 72

15 kilomètres de marche au compteur ! Il est déjà 17h et le musée ferme ses portes. Je regagne la guest-house en collectivo pour prendre possession de ma chambre, qui ressemble plutôt à une cellule… mais bon pour 18 Euros avec le petit déjeuner, il faut pas rêver non plus !  Batteries rechargées, je déambule en ce vendredi soir dans les rues animées de bars, discothèques et restaurants de l’agréable quartier de Miraflores.

Samedi 15 Août 2015,

Une bonne nuit de sommeil, c’est peut être paradoxalement la meilleure nuit que j’ai passé depuis mon départ dans la chambre la plus minable ! Comme quoi !

Ce 15 août n’est pas férié au Pérou. C’est assez surprenant pour un pays catholique. Je débute ma journée par ma traditionnelle corvée hebdomadaire de lessive ! J’exagère, je trouve la blanchisserie située à deux pas de la guest-house qui va nettoyer mon linge sale. Le coût est au kilo est de 4,5 soles, environ 1,5 Euros.

La matinée sera consacrée à la visite sur site pré-inca et inca de Pachacamac situé à 30 km au sud de Lima. Grâce aux conseils de Marco, je m’y rends aisément  en prenant deux collectivos pour la modique somme de 3 soles (soit moins d’un euro). La visite en voyage organisée était de 30 Euros… certes dans un bus plus confortable et plus rapide…  mais finalement je m’habitue et j’apprécie ces déplacements en minibus dans Lima qui sont finalement assez aisés, lorsqu’on connaît le nom de l’avenue principale où l’on doit se rendre, celle-ci étant inscrite sur le bus. Il suffit ensuite de donner au chauffeur ou au rabatteur le lieux où l’on souhaite s’arrêter, et gentiment ils vous préviennent pour la descente. Il faut cependant être préparer à des démarrages et arrêts brusques, aux queues de poissons et aux cris incessants du rabatteur essayant d’optimiser au mieux le remplissage du minibus ! Le but étant d’avoir l’impression de se retrouver dans une boîte de sardine !

Revenons à nos moutons ou à nos lamas ! plus précisément au site de Pachacamac. La minute culturelle de la journée s’impose !

Le site situé sur la côte pacifique au débouché de la fertile vallée du Rio Lurin, fut l’un des plus important et prestigieux site pré inca et inca du Pérou. Le site est immense, couvrant une superficie supérieure de 460 hectares, pouvant se visiter en voiture pour les plus fainéants et a été occupé sur une période allant de l’an 200 à 1533 après JC. Trois principaux bâtiments retiennent mon attention durant cette visite de 3 heures.

Le temple « pintado » ou temple peint, de plan rectangulaire offrant un façade constituée de plusieurs terrasses sur lesquelles on aperçoit encore des traces de peinture murale bien qu’elles soient très détériorées.

Lima pacachamac 13Lima pacachamac 39

Le templo del Sol (Temple du Soleil) consacré comme son nom l’indique au dieu du soleil, édifice de forme pyramidale construit par les Incas et considéré comme le sanctuaire Inca le plus important après celui de Cusco, comportant plus de six plates-formes érigées sur une colline surplombant le pacifique. Le temple était également peint et était visible de la mer et des vallées environnantes.

Lima pacachamac 62Lima pacachamac 76

La visite se termine par le monument le mieux conservé ou le mieux restauré, l’Acclahuausi, imposant monastère destiné aux femmes élues servant de sacrifice en l’honneur du dieu soleil. 

Lima pacachamac 98Lima pacachamac 4

Je regagne Lima comme à l’aller en collectivo, et je me dirige vers le quartier de Barranco voisin à Miraflores et bordant l’océan. Barranco est vraiment un quartier attachant, colonial, romantique, bohémien  à la fois ! De belles maison de 1900, subsistent encore, mais seront malheureusement bientôt remplacées par des immeubles résidentiels en front de mer. Un petit bout de ligne de tramway d’une longueur de 600 mètres fonctionne encore assurant la liaison entre les deux musées du quartier (le Musée de l’électricité et le Musée Pédro de Osma).

Lima barranco 60Lima barranco 42Lima barranco 67Lima barranco 27

Au cœur du quartier, le parc central et son église coloniale entouré de bâtiments 1900, débute une rue piétonne appelée la « bajada de los banos » (la descente des bains) descendant sur le front de mer. Cette jolie rue pavée est bordée de vieilles maisons balnéaires et enjambée par un pont en bois dénommé « puento de los supiros » (pont des soupirs).

Lima barranco 71Lima barranco 78

Que de romantisme ! Bon il est temps de rentrer sur Miraflores, en bus bien entendu, maintenant que je maitrise ce type de transport, afin de récupérer mon linge blanchi avant la fermeture de la lavanderia.

Dimanche 16 Août 2015

Mon cher Laurent, je pense bien fort à toi en cette journée et te présente ainsi qu’à tes proches mes sincères condoléances et sympathie.

Bises Rémy

Pour cette ultime journée liménienne, je quitte les beaux quartiers de Miraflores, ses immeubles avec concierges et agents de sécurité,  en direction de Callao, situé à 14 km au nord de Lima. Callao petite bourgade populaire de 900 000 habitants a la spécificité d’avoir un statut à part au Pérou et d’être une province constitutionnelle depuis l’indépendance du Pays.

Callao abrite le port et l’aéroport de Lima. Deux collectivos et hop me voila arrivé au Mercado Central fort animé en cette fin de matinée offrant étals de poissons et fruits de mer ultra frais et multitude de kiosques pour se restaurer sur le pouce à petits prix.

Direction à présent la forteresse Royale Filipe construite entre 1743 et 1783, de forme octogonale et d’architecture type Vauban. L’objectif du fort était de protéger Lima, son dépôt d’argent et d’or des attaques des pirates et des corsaires anglais. Le fort est toujours occupé par l’armée péruvienne.

Deux kilomètres de marche pour atteindre « La Punta » l’extrémité de la ville d’où l’on peut voir les Iles de San Lorenzo qui abritaient un pénitencier. Un alcatraz péruvien! La Punta avec ses belles villas balnéaires 1900 et Art Déco, plus ou moins délabrées fut la station balnéaire de Lima.

Lima callao 5Lima callao 8Lima fortezza real felipe 19Lima fortezza real felipe 12Lima callao 27Lima callao 21

Je rejoins désormais en cette fin d’après midi le centre moderne de Lima cette fois ci en faisant une infidélité aux collectivos; mais en utilisant l’unique et récente ligne de métro aérien bondée en cette fin de journée. De la place Grau je traverse le joli parc des Exposition construit à la fin du 19ème siècle afin de regagner le parc de la Reserva. Ce parc abrite le Circuit Magique des Eaux. Il y a foule en ce dimanche, célébrant au Pérou la fête des enfants ! Je fais un tour avant le coucher du soleil du parc et m’amuse à traverser la fontaine tunnel comme tous les liméniens. J’attends patiemment le spectacle son et lumière projeté à la fontaine de la Fantaisie, débutant à 19h15.

Lima circuit magique de l eau 27Lima circuit magique de l eau 11Lima circuit magique de l eau 80Lima circuit magique de l eau 71

 

Le spectacle d’une durée de 30 minutes est vraiment superbe. J’ai malheureusement un pilier d’haut parleur en plein milieu gâchant la prise de vue ! Ce spectacle moderne et historique à la fois clôture magnifiquement mon séjour à Lima et au Pérou.

Je regagne le quartier de Miraflores en bus, et m’offre pour ma dernière soirée péruvienne un bon dîner dans une belle brasserie sur l’avenue Pardo proche de la guest-house.

 

 

 

Pérou

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !