bienvenue sur mon blog de voyage. Revivez à travers mes billets mon tour du monde en huit mois et profitez de mes conseils et bons plans, de photos et vidéos pour préparer le voyage de vos rêves ! Retrouvez tous mes articles concernant un voyage au Pérou, conseils et bons plans'

De Puno à La Paz

Mercredi 29 juillet 2015Réveil très difficile, l’ascension du Machu Picchu a laissé des traces; je suis courbaturé des orteils jusqu’aux cervicales ! Départ de Cusco en bus pour Puno, ville située sur les rives du lac Titicaca. 7heures de route sont au programme.

Le trajet de 380 km est cependant fort agréable, les camions en ce jour férié ne circulant pas, le bus roule à bon train sur le plateau de l’altiplano à 4300 mètres d’altitude. La route longe la voie ferrée et des fermes d’élevage de bétail. Le bus fait un arrêt au col, délimitant la région de Cusco et de Puno, la vue sur les montagnes enneigées est superbe.

Puno 7Puno 15

A l’approche du Lac Titicaca, nous traversons l’affreuse ville de Juliaca, Puno n’est plus qu’à une demie heure de route. Puno ville de 140 000 habitants est située sur les rives du lac Titicaca, à 3800 mètres d'altitude.

Le temps de rejoindre l’hôtel et d'y déposer mon sac à dos, il est déjà 16 heures. Je fais un tour rapide de la ville jusqu’au lac, avant la tombée de la nuit. La ville n’a que très peu d’atouts, cependant la rue piétonne débutant de je vous le donne dans le mille, la plaza de Armas !, est agréable et animée. Il fait nuit noire, je regagne l’hôtel afin d’y récupérer ma doudoune, et aller déguster dans un restaurant local, un filet de lama Alpaga cuit à la plancha. Le goût se rapproche du porc mais la viande est plus tendre.

 Puno 30Puno 26

Jeudi 30 Juillet 2015

Le programme de la journée est consacré au Lac Titicaca et la découverte des iles Uros et Taquile.

Le lac Titicaca est le plus lac du monde, partagé entre le Pérou et la Bolivie, d’une longueur de 175 km pour 75 km de largeur. Cela représente 15 fois le lac Léman. Le lac compte 41 îles la plus part inhabitées.

J’ai réservé l’excursion via la réception de l’hôtel, étant donné le coût ridicule de la journée facturée pour un montant de 15 Euros, comprenant le transfert de l’hôtel à l’embarcadère, la visite des Iles, et le déjeuner. Aucune raison de se la jouer routard pour économiser au final 3 euros ! Patricia une brésilienne de Sao Paulo expatriée à San Francisco que j’ai rencontré à l’hôtel sera ma compagne de voyage pour la journée. Patricia arrive de Bolivie et se rend par la suite sur Cusco, Nous échangeons bons plans et conseils de voyages.

Puno 39Titicaca ile de taquile 1

Après une demie heure de navigation dans la baie de Puno, nous arrivons à l’archipel des Iles d’Uros, composé de 40 îles flottantes. Les îles artificielles sont construites sur une base de racines entrelacées et recouvertes de roseaux, le totora. 400 familles soit environ 2000 personnes habitent ces îles. Les Uros parlent le dialecte d’Aymera, usité également en Bolivie, et vivent principalement de la pêche et du tourisme.

Titicaca ile d uros 45Titicaca ile d uros 46

Une demie heure de visite sur une des îles, me permets de rencontrer une famille et de comprendre leur mode de vie, la maintenance des iles, la scolarité des enfants... Nous regagnons le bateau en direction de l’Ile de Taquile située à 26 km et 2h30 de navigation !

Ce temps est mis à profit pour discuter entre l’ensemble du groupe. Nous ne sommes que 16 personnes, le groupe est composé de New Yorkais, chilien, mexicain , brésilien et d’une famille argentine originaire à nouveau de Mar Del Plata ! Je suis le seul européen et donc français ! A nouveau un bel exercice pour améliorer mon espagnol qui s'améliore de jour en jour! L’ambiance est super sympa à bord du bateau. Julio notre guide pour la journée est également très érudit sur la culture andine et fort avenant.

Nous arrivons à l’Ile de Taquile. L’île est légèrement montagneuse et le chemin menant du petit embarcadère jusqu’au village est raide. L’île de Taquile est habitée par environ 2000 habitants qui forment une seule communauté. La langue parlée est le quechua. Pour rappel ce n’est pas qu’une marque de vêtements de sports…. Le quechua est parlé au Pérou par 16% de la population et c’est une langue vivante d’origine inca.

Le chemin est pavé et sa pente sur un dénivelé de 230 mètres a remplacé les 532 marches de l’ancien sentier. La montée reste cependant sportive. L’entrée du village est délimité par un joli porche en pierre décoré de fleurs pour la fête de la San Santiago.

Titicaca ile de taquile 73Titicaca ile de taquile 7

Un groupe folklorique danse sur la place centrale du village. Les femmes portent la traditionnelle Pollera (série de jupes et jupons superposés) et les hommes un couvre chef qui permet en fonction de la couleur de savoir si l’homme est marié, célibataire ou chef de village.

Titicaca ile de taquile 46Titicaca ile de taquile 22

Nous déjeunons chez l’habitant d’un repas typique composé d’un potage au quinoa et d’une truite péchée du lac qui a une légère couleur saumonée et qui est fort bien préparée, les arrêtes levées comme un filet de sole. Papa amateur de pêche à la truite, je t’embrasse au passage !  Nous quittons le village et sa communauté par un autre sentier nous menant à l’opposé de l’Ile où le bateau nous attends.

Titicaca ile de taquile 81Titicaca ile de taquile 72

De l’Ile de Taquile, le point de vue sur la cordillère royale et l’ile Amatani est superbe. Le lac a des couleurs bleu azur et le paysage a des airs de côte méditerranéenne. La météo est encore sublime aujourd’hui. Je m’assois sur le pont extérieur pour la traversée du retour en compagnie de la famille argentine. J’arrive tant bien que mal à les comprendre, car l’accent argentin est tout de même assez marqué avec de nombreux cheu… Ils sont adorables et le père me donne sa carte de visite afin que je le contacte lors de mon passage à Buenos Aires.

Titicaca ile de taquile 89Titicaca ile de taquile 91

La nuit tombe rapidement lorsque je regagne mon hôtel. Je prépare mon sac à dos pour mon départ demain pour la Bolivie pour La Paz. Je passe la soirée avec Patricia dans un restaurant proche de l’hôtel. Je découvre une nouvelle spécialité péruvienne, le lomo saltado, qui est un filet de bœuf émincé en lanières, mélangé avec oignons, tomates… et frites. Bonjour les calories…. En regagnant l’hôtel, nous nous arrêtons pour voir un groupe folklorique qui danse sur la place des armes, et nous croisons la famille argentine qui nous embrasse avec effusion !

Les filles vous allez être déçues… fin de l’histoire  et de cette belle journée fort colorée ! Je vous embrasse également !

 

 

 

 

Pérou

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !