Retrouvez tous mes articles concernant un voyage au Japon, conseils et bons plans' bienvenue sur mon blog de voyage. Revivez à travers mes billets mon tour du monde en huit mois et profitez de mes conseils et bons plans, de photos et vidéos pour préparer le voyage de vos rêves !

Japon 2ème Etape - Kanazawa

Mercredi 16 Décembre 2015,Il est 15h53, le Shinkanzen (l’équivalent de notre TGV) en provenance de Tokyo arrive à la minute prés dans la Gare flambant neuve de Kanazawa.

4 trains pris dans la journée, l’équivalent de nos TER, Intercités et TGV, le voyage de 6 heures a été finalement fort agréable, les trains étant fort confortables, d’un propreté irréprochable et d’un calme, certes avec peu de passagers en ce milieu de semaine.

Map

Comme d’habitude, un passage par l’office de tourisme local pour récupérer plan de ville et informations concernant le bus pouvant me déposer proche de mon hôtel, je commence désormais à m’habituer au service irréprochable rendu par les agents;  j’en profite pour réserver mon billet de train pour vendredi prochain à destination de Kyoto, et suis en revanche à nouveau bluffé par l’attitude des agents de la Japan Rail. Une hôtesse assurant un service de traduction pour les étrangers, me repère dans la file d’attente et vient à ma rencontre, après m’avoir questionné sur mes souhaits de voyage;  elle écrit en japonais sur un papier la date, l’horaire de mon billet de train à remettre à l’agent de comptoir (au cas où il ne comprendrai pas l’anglais…)…

Je n’ai plus qu’à rejoindre mon hôtel et faire un petit tour rapide des alentours la nuit étant déjà tombée.

Kanazawa 5

Mercredi 17 Décembre 2015,

Kanazawa a la réputation d’être située dans l’une des régions les plus pluvieuses du Japon avec des statistiques assez stupéfiantes : plus de 250 jours de pluie par an. Je dois malheureusement le constater. Le temps en ce début de matinée est exécrable. Les prévisionnistes météo ne se sont pas trompés… Vous me direz ils ont moins de chance avec Kanazawa… D’ailleurs toutes les superettes de la ville vendent des parapluies pour la modique somme de 4 Euros. En revanche ce qu’ils ont omis de signaler, c’est la magnifique averse de grêle qui est en train de s’abattre sur la ville et des températures extrêmement basses, il fait un petit 3 degrés et les montagnes environnantes sont saupoudrées d’un joli manteau neigeux.

Par chance j’arrive à m’abriter le temps du gros de l’averse, me donnant le temps d’élaborer un plan B de visite si la pluie continue… Petit miracle, l’averse cesse, des rayons de soleils daignent même faire leur apparition… Etant à deux pas du célèbre Parc Kenrokuen, je saute sur l’occasion pour aller le visiter.

Kanazawa jardin renrokuen 11Kanazawa jardin renrokuen 20Kanazawa jardin renrokuen 51Kanazawa jardin renrokuen 45

Considéré comme l'un des trois plus beaux jardins du Japon, ce parc paysager de 10 ha a été créé en 1676. Il était alors le jardin extérieur du château de Kanazawa. Il doit son nom de « Jardin des six éléments combinés » à ses six qualités : immensité, solennité, agencement minutieux, vénérabilité, fraîcheur (du fait des eaux courantes qui le traversent) et charme des paysages. Je dois reconnaître que malgré cette météo maussade, le jardin est magnifique et dégage une atmosphère de zénitude et de bien être. Aux beaux jours, la ballade doit vraiment être exceptionnelle. Le ciel devient de nouveau menaçant, je tente ma chance à visiter le parc du château de Kanazawa mitoyen.

Du château construit par le clan Maeda il y a 400 ans, il ne reste d'origine que les jardins, la porte monumentale (Ishikawa-mon) et les remparts. De nombreux bâtiments ont été détruits par un incendie en 1808, reconstruits et à nouveau détruits en 1881. Quelques bâtiments dont l’entrepôt ont été reconstruits récemment à l'identique. Les murs étant fait en bambous, argile et bois et consolidés en ciment. C’est aujourd’hui le plus grand château du Japon en bois construit depuis l’ère Mejii. Les jardins présentent des murs en pierre uniques au Japon dans leur conception.

Kanazawa chateau et parc 17Kanazawa chateau et parc 43Kanazawa chateau et parc 52Kanazawa chateau et parc 81Kanazawa chateau et parc 69

La pluie arrive de nouveau… par chance j’ai le temps de rejoindre le marché couvert d’Omicho vieux de plus de 180 ans et réputé pour ses étals de poissons, crustacés et fruits de mer péchés dans la mer du Japon toute proche. Le crabe ou l’araignée de mer semblent être des mets appréciés par les nippons, mais également fort onéreux, le prix d’un crabe pouvant être vendu à l’unité à 17 000 Yens voire plus. (environ 130 €). Il en est de même pour les huîtres, avec un prix de vente à minima de 500 Yens la pièce (4 €). Il faut dire qu’elles sont énormes…  A ce prix là, elles ne sont pas vendues à la douzaine… Je découvre également sur les étals des légumes qui m’étaient inconnus, en cette saison le prix des fruits est relativement élevé, se vendant soit à la pièce ou à la barquette.

Kanazawa marche omicho 22Kanazawa marche omicho 9Kanazawa marche omicho 20Kanazawa marche omicho 32Kanazawa marche omicho 11

Mauvaise nouvelle, il pleut toujours, je n'ai pas le choix, j'abdique et rentre à l’hôtel situé à 1 km. Je n'ai plus qu'à espérer une accalmie.

L’accalmie ne viendra pas, mais je ne peux passer l’après midi à me ronger les ongles dans ma chambre, plan B, je pars visiter le Musée d’Art Contemporain du XXIème siècle situé à moins de 500 mètres de l’hôtel. Ce musée est abrité dans un bâtiment circulaire aux parois vitrées. J’ai un peu de mal a adhérer à l’ensemble des œuvres exposées, cependant une a le mérite de retenir mon attention dans une des cours du musée : La piscine de Léandro Erlich. Quand on la regarde du niveau du sol, cette œuvre fait l’effet d’une piscine remplie d’eau. Sa surface joue le rôle d’une interface suscitant la rencontre entre les visiteurs au niveau du sol et ceux qui sont en dessous, à l’intérieur du bassin. Un trompe œil, version art moderne…

Kanazawa 13Kanazawa musee d art moderne 24Kanazawa musee d art moderne 19Kanazawa musee d art moderne 18

Fin de la visite ! La neige a remplacé la pluie...

Kanazawa 8Kanazawa 64

Vendredi 18 Décembre 2015

Bonne nouvelle, il ne pleut pas… Certes ce n’est pas aujourd’hui que je risque de prendre un coup de soleil, mais au moins je devrais passer la journée emmitouflé par une belle couche de vêtements mais au sec..

Direction le nord ouest de la ville pour rejoindre le joli quartier de Higashi Chaya se distinguant par ses magnifiques constructions à treillis, évocation d’un temps révolu où les Geisha divertissaient les convives en exécutant des danses et en jouant d’instruments musicaux traditionnels japonais à l’époque d'Edo. Aujourd’hui un certain nombre de bâtiments anciens ont été rénovés en restaurants, salons de thé ou magasins de souvenirs. Les Chaya (maisons de thé) étaient des établissements traditionnels de banquets et de divertissements . La construction de maisons à deux étages était interdite à l’époque d’Edo, excepté pour les maisons de thé. Une maison de thé se caractérise par son magnifique treillis appelé « Kimusuko » du côté extérieur du rez-de-chaussée, et ses salles de réception des invités à la japonaise au premier étage.

Kanazawa 42Kanazawa 46Kanazawa 84

Je continue mon voyage dans le Japon de l'époque féodale, en rejoignant au sud de la ville le quartier de Nagamachi Bukeyeashiki avec ses rues bordées de résidences seigneuriales. Ce quartier a su préserver l'atmosphère traditionnelle des résidences de samurai (bukeyashiki). Il est tout à fait unique avec ses rues pavées bordées de murs en torchis derrière lesquels se cachent de luxueuses demeures.

Petit cours d’histoire (merci à l’office de tourisme de la ville de Kanazawa)

La ville de Kanazawa s’est développée autour du château du Domaine de Kaga et était dirigée par la famille Maeda jusqu'en 1868 (soit environ 280 ans) après l’installation de Toshiie Maeda au Château de Kanazawa en 1583. Les résidences de deux des huit vassaux en chef du Domaine de Kaga se trouvaient dans la zone de Naga-machi où les samouraïs (guerriers japonais au service d'un daimyo) des hautes et moyennes classes vivaient. Avec l'arrivée de l'âge moderne, l’aspect des résidences a changé mais les étroites ruelles et les murs en boue de la porte Nagayamon (porte d’une suite de maisons), conservent cependant encore intacte l’ambiance des époques passées.
Les murs en boue ont été bâtis avec des pierres et de la boue insérées dans un moule et durcies. Les toits sont recouverts de minces plaques de bois. Bien que certains murs en boue vieux de plus de 100 ans soient encore debout, la majeure partie a été reconstituée. Kanazawa connaît de fortes chutes de neige pendant l’hiver (je l’ai en effet constaté !). Afin d'empêcher que les murs en boue ne s’effritent au moment du dégel au printemps, des nattes de paille appelées « Komo » sont utilisées pour les protéger chaque année à partir du début décembre jusqu’à la mi-mars.
Le canal d'Onosho qui coule autour de la zone est l’un des plus anciens canaux de Kanazawa et constituait une voie d'eau importante pour l’acheminement des marchandises du port jusqu’à la ville sous le château.

Kanazawa 121Kanazawa 129Kanazawa 137Kanazawa 117

Je termine ma visite de la ville, frigorifié en traversant le fleuve Sai-gawa pour rejoindre le quartier des Temples de Teramachi abritant une quantité phénoménale de temples. Le plus célèbre d’entre eux est le Temple Myoryuji également connu sous le nom de Temple des ninja, avec ses escaliers dérobés, salles cachées, tunnels secrets, trappes et portes à ouverture dissimulée.

Kanazawa 144Kanazawa 149Kanazawa 74Kanazawa 86Kanazawa 150

Ma visite de la charmante ville de Kanazawa se conclue. Malgré un temps assez affreux,  j’ai pu apprécier sa beauté et la richesse de son patrimoine. Donc jour de beau temps… comme dirait le monsieur du guide vert, la ville mérite vraiment le détour…

Il est temps d’aller se réchauffer à l’hôtel, avec un bon thé vert suivi d’une séance de relaxation dans l’Onsen (piscine thermale d’eau chaude), c'est vraiment dur la vie "d'un tour du mondiste"... Demain départ pour rejoindre la ville incontournable du Japon, Kyoto…

A suivre...

 

 

 

Japon

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.