congé sabbatique avantages pour l'employé et pour l'employeur

Un retour de congé sabbatique pas très sympathique…

ou pourquoi il est urgent que les recruteurs et dirigeants comprennent  qu’un collaborateur de retour de congé sabbatique est une chance pour son entreprise…

Après 23 années professionnelles  dans les métiers de l’hôtellerie,  j’avais pris la décision en Mai 2015, de prendre un congé sabbatique de 11 mois… Amoureux de voyages, ayant visité 38 pays au 30 avril 2015, et travaillé 4 ans en Thaïlande en tant qu’expatrié, la décision de faire un tour du monde m’était donc venue naturellement.

Malheureusement après cette expérience unique et exceptionnelle, mon retour professionnel ne s’est  pas déroulé comme j’aurai pu l’espérer… c’était cependant un des risques lors de ma prise de décision de congé sabbatique… ayant été récemment licencié...

C’est certainement la dure loi de travailler pour ces  « world companies » et finalement de n’avoir aucune reconnaissance pour les 24 années d’efforts et d’investissements personnels et un comble quand vous avez été muté à 10 reprises durant cette période au sein de cette entreprise…  Je ne peux à ce jour comprendre cette décision...

Je n’ai cependant pas de sentiment de rancune, mais plutôt d’amertume envers ma hiérarchie.

Le plus important est d’être capable de digérer, de tourner définitivement et assez rapidement cette page afin d’entreprendre toutefois sans précipitation recherche d’emploi salarié, reconversion, ou création d’entreprise.

Dans tous les cas ce sera un mal pour un bien,  ne voulant pas retomber dans les travers qui m’ont conduit à prendre ce congé sabbatique, cela sera certainement un bon coup de pied aux fesses pour orienter différemment ma seconde partie de carrière professionnelle. Mes quatre années professionnelles en Thaïlande m’ont certainement aidé à relativiser cette période. C’est la destinée, me diront mes amis de confession bouddhiste  et j’ai vécu une formidable aventure durant ces 11 mois. Je ne regretterai jamais d’avoir pris cette décision.

La destinée a finalement bien fait les choses ??? L’avenir nous le dira...

Je souhaitais cependant partager cette mésaventure avec vous. Pourquoi donc ? Me direz- vous. Tout simplement pour que tout collaborateur faisant la demande d’un congé sabbatique puisse anticiper ou maîtriser les avantages et inconvénients d’un congé sabbatique, mais surtout pour que les employeurs changent réellement leur perception sur cet acquis social et cessent de considérer qu’un demandeur de congé sabbatique comme un pestiféré, un paumé, un glandeur, une personne qui n’a pas la force morale de supporter quelque pression … lors de la demande de sa prise d’une congé ou lors de sa réintégration à son retour dans l’entreprise.

Pour réaliser la suite de cet article, j’ai utilisé en partie les sources de Marc Belaiche, président de TorontoJobs.ca, une agence de recrutement par Internet qui a écrit un billet sur les avantages et inconvénients d’un congé sabbatique et du site Monster.fr : Comment préparer son congé sabbatique ? (caractères en italique)

Les avantages du congé sabbatique pour le collaborateur

 

Un congé sabbatique est une période qui permet de s’éloigner de la routine du travail. Il s’agit d’une excellente façon de refaire ses forces, de prendre du temps pour soi et de voir la vie sous un angle différent. C’est une occasion de changer de contexte, physiquement, mentalement et émotionnellement.

1/ Apprendre et acquérir de nouvelles compétences

Un congé sabbatique est une occasion d’apprendre une nouvelle langue, d’acquérir de nouvelles compétences ou de suivre des cours, apprentissages qui peuvent être directement liés à votre travail ou non.

2/ Relaxer et recharger ses batteries

Le congé sabbatique permet de prendre une pause bien méritée après des années sur le marché du travail. Tout le monde peut tirer profit d’un arrêt, qu’il s’agisse d’une semaine de vacances ou d’une période prolongée, afin de relaxer, de profiter de la vie et de décompresser.

3/ Améliorer ses relations avec son conjoint ou sa famille

L’un des principaux avantages du congé sabbatique est de vous permettre de passer plus de temps avec votre famille et vos amis. Renforcer ces liens peut avoir une incidence positive et durable pour toutes les personnes concernées.

4/ Réaliser son rêve ou faire du bénévolat

Vous pouvez utiliser le congé sabbatique pour réaliser un rêve, qu’il s’agisse d’écrire un livre, d’escalader le mont Everest ou de faire un voyage autour du monde.
Par ailleurs, vous pouvez utiliser votre temps d’une façon très altruiste, en vous occupant d’un parent âgé ou en faisant du bénévolat près de chez vous ou dans un pays en voie de développement. 
Pour ma part vous l'avez compris, ce fut la réalisation d'un rêve, accomplir un tour du monde.

5/ Faire le bilan

Prendre un congé sabbatique peut être une très belle occasion de porter un regard plus stratégique sur l'évolution de sa carrière. S'éloigner des pressions du quotidien est en effet une bonne manière de se donner le temps et la perspective nécessaires pour s'en faire une vue d'ensemble. Quels sont les progrès que vous avez réalisés au niveau professionnel ces dernières années ? Qu'est-ce qui a bien fonctionné et qu'est-ce qui s'est mal passé ? À quel point votre carrière vous a-t-elle satisfait, mis au défi ou énervé ? Quels aspects de votre travail aimeriez-vous changer ? Que pourriez-vous faire pour améliorer véritablement vos performances et votre satisfaction globales ?

6/ Prendre ses distances avec l’entreprise

Les congés sabbatiques sont également une occasion formidable d'y voir plus clair. Se retrouver loin du bureau dans un tout autre environnement peut vous amener à imaginer ce que cela donnerait si vous faisiez de votre vie quelque chose de complètement différent. Il est bon de parfois prendre le temps de se concentrer sur ce que vous voulez vraiment faire de votre carrière, de votre vie, et de réfléchir au chemin qu'il vous reste à parcourir pour atteindre cet idéal. Interrompre complètement sa carrière pendant un moment est le meilleur moyen pour vous aider à retrouver votre concentration. 

7/ Se remettre en question

Que feriez-vous, par exemple, si vous pouviez recommencer totalement votre carrière ? Un changement d'orientation professionnelle serait-il réalisable ? Si vous pensez que non, en êtes-vous certain ? Avez-vous fait vos recherches ? Vous méritez d'avoir une carrière qui vous convienne vraiment et un congé sabbatique pourrait être une belle occasion de faire le point. Plutôt que de partir aveuglément pour des horizons lointains, consultez un coach de carrière avant de vous lancer pour savoir exactement à quoi vous devez penser.

L'APEC par exemple propose de nombreux services comme Next Step, avec un outil permettant une réelle prise de recul et de réflexion avec l'aide d'un coach. 

 

Les avantages pour l’employeur :

1/ Bonifier la réputation de la société

Permettre aux employés de prendre des congés sabbatiques est un bon outil de relations publiques pour l’employeur, en particulier lorsqu’il s’agit d’une récompense pour de longues années de service. Une telle politique peut améliorer les relations avec les employés de façon importante et être utilisée comme outil de recrutement pour attirer de nouveaux employés.

Maintes fois durant mon périple, j’ai été fier de nommer aux personnes que je rencontrais le nom de mon employeur, de le citer en exemple et de le remercier de m’avoir accordé sans difficulté la prise de ce congé.

2/ Accroissement de la productivité au retour

Après une absence prolongée, votre productivité augmentera au retour, pour votre bénéfice et celui de votre employeur.

Pour ma part, je ne pourrai pas vous le certifier, mais je peux vous dire qu’au terme de ce congé, j’étais «regonflé à bloc », plein d’énergie positive, motivé et prêt à réaliser de nouveaux challenges professionnels pour mon entreprise.

3/ Un intérêt financier pour l’entreprise :

 Il est en effet bien plus favorable pour l'entreprise, qui a souvent réalisé de gros investissements dans la formation de ses employés, d'accorder un congé sabbatique à une personne qui commence à ne plus tenir en place et de la laisser revenir au bout de quelques mois… Si les employés n'ont aucune possibilité d'interrompre temporairement leur carrière, il y a un risque qu'ils décident quand même de partir et finissent par aller travailler pour un concurrent à leur retour.

Pour conclure

Clairement nos amis anglo-saxons et scandinaves sont bien plus ouverts sur le sujet, le congé sabbatique est loin d’être un sujet tabou, bien au contraire. J’ai réellement pu m’en rendre compte durant mon périple et par le nombre de jeunes étudiants ou actifs rencontrés aux quatre coins de notre planète.  

Bien entendu je me doute que l’écriture de ce billet est une prise de risque non négligeable  dans le cadre de mon avenir professionnel,  je risque en effet d’être « blacklisté » par de nombreux professionnels, de subir une pression de mon ancien employeur. Mais il est important à mes yeux d'avoir des valeurs morales et de les assumer. Il est urgent que la mentalité des recruteurs et dirigeants de notre vieille France et Europe évolue désormais rapidement. 

N’oublions pas que la nouvelle génération d’étudiants ou de jeunes actifs français désormais hésite de moins à moins à franchir le pas dans la décision d’un congé sabbatique. Rapidement cette génération deviendra majoritaire sur le marché du travail et cela n’empêchera pas les recruteurs de trouver de très bons profils… Ces derniers n'auront aucune crainte également à s'expatrier.

Enfin pour terminer je souhaiterai citer la conclusion de Marc Belaiche : Ne vous sentez pas coupable. Le dévouement dont vous avez fait preuve envers votre employeur et vos années de dur labeur vous permettent de prendre une pause. Prenez un congé et utilisez-le efficacement et sans culpabilité !

Merci Marc !

Rémy BERTHOMIEU

 

En savoir plus sur le congé sabbatique et vos droits :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2381

Sources utilisées :

http://www.cpasource.com/memberGlobal/initViewArticleAction.do?id=104204&lang=fr_CA

http://www.monster.fr/conseil-carriere/article/comment-preparer-mon-conge-sabbatique#.VuVIubSNA_A.facebook

Congés sabbatique Epilogue

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !