Bienvenue sur mon blog de voyage. Revivez à travers mes billets mon tour du monde en huit mois et profitez de mes conseils et bons plans, de photos et vidéos pour préparer le voyage de vos rêves ! voyage en Californie voyage à Holywood voyage à Universal Studios voyage à Los Angeles Getty Villa Santa Monica Venice Beach

Hollywood me voilà !

Mercredi 17 Juin 2015 :

Enfin, après 4 mois de préparatifs, et 18 heures de vol,  Hollywood me voilà !

Comme vous pouviez vous en douter, Los Angeles est la première étape de mon voyage qui sera suivi par la découverte de la Californie et des grands parcs... Vous pouvez également visualiser l'itinéraire planifié des quatres semaines à venir (pour les plus curieux ou curieuses...) dans le dossier cartes virtuelles.

Après une nuit récupératrice, me voici à la découverte de cette mégalopole (de 4 millions d'habitants intra muros et de 17 millions en incluant l'agglomération !) pour une durée de 4 jours.

Logement dans un motel typiquement américain, ambiance style Melrose Place ou Beverly Hills 9210 ! (petit clin d'oeil pour les soeurs Garcia!), le motel se situant dans Hollywood Western, les déplacements à Hollywood ainsi qu'au centre ville de Los Angeles se font aisément à pied ou en métro.

Ma première journée est consacrée à Hollywood avec la visite du célèbre parc à thème des Studios Universal.

Véritable ville au nord d'Hollywood, Universal City regroupe bureaux, studio TV, studios de cinéma, hôtels, golf, restaurants, cinémas et bien entendu le parc à thème Universal Studios.

Hollywood universal studios

L’entrée du parc d’attraction est majestueuse. Par chance, arrivant à l’ouverture, l’affluence au parc est moyenne, et je peux aisément visiter les 11 attractions et spectacles sont trop d’attente et de ce fait dans d’excellentes conditions. Tous les grands succès des studios y sont représentés (The Transformers, Jurassic Parc, Les Simpson, Waterworld, Shrek…) avec la toute nouvelle attraction thématisée sur le film d’animation de Moi Moche et méchant avec les fameux Minions en 4D. Je fini la visite du parc par la visite guidée des studios qui se fait en bus tram avec tout le long du parcours des animations avec effets spéciaux certaines réellement bluffantes reprenant des scènes de films célèbres telles que les Dents de la Mer, King Kong, Earthquake the big one, Retour vers le futur ou La guerre des mondes avec la scène surréaliste d’un boing 747 écrasé avec une multitude d’objets et débris encore fumants…

Img 9024

Après la visite du parc, direction Hollywood Boulevard, qui n’a d’intérêt que le Walk of Fame (promenade des célébrités), une étoile est incrustée tous les mètres sur le trottoir avec le nom d’une célébrité du monde des spectacles.

Img 9042

Le long de ce trottoir se dressent cependant quelques bâtiments originaux essentiellement des théâtres : L’Egyptian, Chinese , El Capitan ou Warner ainsi que le Capitol Records building ayant la forme d’une pile de 45 tours.

La fin d’après midi est consacrée à la visite de Los Angeles Downton (centre ville), surpris par ses artères peu animées en cette fin de journée, regroupant quartier d’affaire et financier, quartier administratif, le musée d’art moderne (MOCA) et le somptueux Walt Dysney Concert Hall véritable chef d’œuvre architectural de bois et d’acier construit par Frank Gehry, me rappelant le Musée Gugenheim de Bilbao.

Img 9056

La journée se termine par un détour sur El Pueblo de Los Angeles site de l’emplacement ou les premiers colons espagnols fondèrent un village en 1781. La plupart de la trentaine des bâtiments présents sur Olvera datent de la moitié ou fin du 19ème siècle, dont Avila Adobe  la plus ancienne maison de Los Angeles construite en 1840.

Img 9072

 

Jeudi 18 Juin 2015 :

Pour cette nouvelle journée à LA, je prends possession d’une voiture de location que je restituerai à mon arrivée à San Francisco. En effet même si mon motel est idéalement situé pour la visite d’Hollywood et de Los Angeles Downtown, la taille de la ville ne permets pas de se déplacer aisément en transport en commun et vu le coût d’une location de voiture par jour aux Etats Unis (11$), il serait stupide de s’en priver.

Après avoir appréhendé la boite automatique de ma Mini ! (Nathalie c’est pas terrible...) et m’être familiarisé sur les premiers miles à la conduite californienne, direction les plages !

Le temps n’est malheureusement de la partie, étant victime du fameux brouillard de juin d’après les locaux sévissant uniquement sur le bord de mer amenant fraicheur et manque de visibilité le long du littoral.

Au programme Venice Beach station balnéaire située à 25 kilomètres du centre ville de LA, qui a gardé un petit côté bohème grâce aux canaux que l’entrepreneur Abbot Kinney fit creuser au début de 20ème siècle voulant concevoir une « Venise américaine » comme un véritable parc d’attraction avec gondoles et gondoliers italiens!

Aujourd’hui seuls subsistent 4 canaux, où sont construits le long des rives de magnifiques villas plus ou moins cossues en bois, ou pierre, les jardinets fleuris, les barques amarrées le long des rives et les petits ponts en bois apportent une touche champêtre à l’ensemble.

Venice beach 16

Venice possède également une magnifique plage de sable blanc avec sa jetée (Pier) offrant un joli point de vue (malgré la brume) sur le front de mer ou se côtoient joggeurs, flanneurs, pêcheurs et sportifs jouant à montrer leur pectoraux !

Santa Monica station balnéaire mitoyene à Venice, est bien plus BCBG que sa voisine.

Elle s’ennorgue d’un centre  ville commerçant récemment rénové, fort animé, et bien entendu sur le front de mer de sa jetée. Cette jetée symbole de San Monica est célèbre aux Etats Unis, car elle se situe au la fin de la fameuse Route 66, artère historique reliant Chicago à Los Angeles. La jetée a été construite en 1912, et abrite un petit parc d’attraction.

Santa monica 5

Retour sur le centre ville avec pour clôturer cette journée de plein air, la visite du MOCA (Musée des Arts Contemporain) dont la visite en ce jeudi soir est gratuite. (il n’y a pas de petites économies !). Ce musée permet de découvrir une collection importante de sculptures, peintures, photographies d’artistes de renommée internationale dont mes favoris : Andy Warhol et Roy Lichtenstein.

Los angeles moca roy lichstenstein

Vendredi 19 Juin 2015 :

Pour cette dernière journée à LA, après les muscles et bikinis des plages de Venice et Santa Monica, culture et visites de Musées sont au programme.

Parmi les nombreux musées que compte Los Angeles, mon choix se porte volontairement sur J. Paul Getty Center et la Getty Villa pour la richesse de leur collection sans compter que ces musées sont également gratuits (sous réserve de réserver une entrée gratuite au préalable pour la Villa Getty).

Le Getty Center construit en 1998, situé au sommet d’une colline de Bel Air, offre un magnifique point de vue sur Los Angeles. Malheureusement ce fichu brouillard de juin est toujours présent et l’on n’aperçoit pas les plages et les îles de Santa Catalina au loin.

Ce musée est tout simplement superbe, de part son architecture, ses collections et ses jardins. On accède du parking au musée par un métro automatisé qui serpente la colline !

Getty center 40

Le musée comprend plusieurs bâtiments , chaque bâtiment ou pavillon expose des collections par ordre chronologique. Par faute de temps, car le musée mériterait d’y consacrer au minimum 4 heures, je choisi de visiter le pavillon sud consacré aux arts décoratifs français (cocorico) et au pavillon ouest dédié à la peinture impressionniste, avec des toiles de Renoir, Cézanne, Monet, Manet, les célèbres Iris peints par Van Gogh.

Getty center iris van gogh

A l’extérieur le jardin est également une œuvre d’art.

A présent direction Malibu, par le célèbre Sunset Boulevard pour la visite de la Villa Getty. La villa Getty a été construite par du magnat du pétrole J Paul Getty, milliardaire à l’âge de 23 ans et féru d’art antique et de mobilier français sur sa propriété de 26 hectares à Malibu. En effet pour accueillir sa collection croissante d’antiquités grecques et romaines, Getty a construit une reproduction de la Villa dei Papiri, une maison de campagne romaine d’Herculanum, ensevellie par l’éruption du Vésuve en 79 après J-C.

Getty villa 1Getty villa 17

La villa surplombe l’Océan Pacifique, le cadre et les jardins sont superbes, les collections regroupant plus de 1200 antiquités le sont également.

Retour sur Downtown par Beverly Hills, déçu de ne pas trouver la villa du Prince de Bel Air, je me contente de la visite du parc de 6 hectares à Greystone Mansion plus grande maison de Beverly Hills et je me mets finalement dans la peau de l’inspecteur Harry Bosh, célèbre  héros des polars de Michael Connely à la poursuite d’un criminel imaginaire en longeant avec ma Mini les routes escarpées de Canyon et Mulholland Drive en surplombant LA et Hollywood...

Img 9280

 

 

 

Etats Unis

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.