bienvenue sur mon blog de voyage. Revivez à travers mes billets mon tour du monde en huit mois et profitez de mes conseils et bons plans, de photos et vidéos pour préparer le voyage de vos rêves !

De Los Angeles à San Francisco la Pacific Coast Highway 1

Img 9536

Samedi 20 Juin 2015 :

Je quitte Los Angeles. Durant ces trois prochains jours, je vais longer la côte ouest par la Pacific Coast Highway 1 (PCF 1), et visiter jusqu’à San Francisco la « Central Coast ».

Premier arrêt, Malibu Beach! Ce fameux brouillard est de nouveau présent le long du littoral, à tel point que l’on ne voit même pas le bout de la jetée. Je vais avoir du mal à retrouver Pamela et David sur la plage… Finalement à force de jouer à cache cache avec le brouillard et que Malibu s’étend sur plus de 27 miles, le brouillard se lève sur Zuma Beach. Mais pas de traces de Pamela ni de David....Malibu zuma beach 6

Je longe la côte qui n’a pas trop d’intérêt jusqu’à Santa Barbara, ville mondialement connue pour sa série TV. Désolé les filles mais n’ayant jamais visionné un épisode de ma vie, je suis incapable de situer décors et personnages de cette série dans la ville. Marité, Carole ou Anne, peut être pourrez-vous me donner quelques infos sur le sujet ?.

Santa barbara 55

Bref Santa Barbara est encore plus précieuse et guindée que Santa Monica, dotée d’une belle baie et bien entendu d’une jetée en bois, construite en 1872 et soi disant la plus ancienne des Etats Unis, me rappelle plutôt des épisodes de Zorro ! En effet l’architecture de ses bâtiments, son fort (Le Présidio) et sa mission me font penser à Don Diégo de la Véga et au sergent Garcia. (non pas aux sœurs que j’embrasse au passage !).

Santa barbara 48Santa barbara 10

Cependant en ce jour de célébration du solstice d’été, la belle endormie s’encanaille le temps d’une parade que seuls les américains ont le secret!Santa barbara 30

Petit cours d’histoire concernant les missions en Californie : Suite à l’expédition de Gaspar de Portola et du Père Junipero Serra en 1769, les 21 missions construites comme leur nom l’indique par les missionnaires espagnols ont permis de coloniser la Californie à partir de 1776, elles étaient toutes reliées par « le Camino Real » et à des forts « Presidio ». Elle pouvaient abriter plus de 800 personnes, soldats, artisans, prêtes, paysans et indiens.Mission la purisma 6

Retour sur la Pacific  Coast Highway 1, pour un nouveau stop pour la visite de la Purisima Mission, qui fut fondée en 1787 et qui a conservé la majorité de ses bâtiments.

A la recherche d’un motel pour la nuit, je m’arrête une dernière fois à San Luis de Obispo, curieux de voir sa Mission et son église qui ont pour nom Mission San Luis de Obispo de Tolosa ! Car dédiée à Saint Louis Evêque de Toulouse au 13ème siècle.

San luis de obispo 1

Me voici à nouveau sur la côte à Morro Bay, joli port de pêche, enfin de ce que je peut en voir, le brouillard est effet réapparu et il est temps de trouver un hébergement pour la nuit. En ce samedi soir de pleine saison, la tache est ardue et mon budget de routard (même de luxe!) en prend en coût. Tous les hôtels sont complets à plus de 100 kilomètres à la ronde, et je trouve finalement une chambre à 150 Euros en négociant tant bien que mal…

Morro bay 6

 

Dimanche 21 Juin 2015 :

Bonne fête Papa !

Je quitte Morro Bay, le brouillard est encore fort présent ce matin, et le fameux pain de sucre de Morro Bay est à peine visible. Morro bay 4

Direction San Simeon pour visiter un des châteaux les plus célèbres des Etats Unis, le « Hearst Castle ». Ce château a été construit par William Hearst milliardaire américain et magnat de la presse entre 1919 et 1947 sur le ranch familial d’une superficie de plus de 10 000 hectares...

Le château occupe 50 hectares de la propriété, construit en mélange de styles gothique, renaissance, art nouveau… prénommé la Casa Grande. La façade ressemble plutôt à une cathédrale Espagnole.

C’est un Type 115 ! En effet 115 pièces le compose dont 38 chambres et 41 salles de bains, salle de cinéma….3 maisons d’invités, un Zoo, des courts de tennis, piscines couverte et extérieure, contient des collections dignes d’un musée. William Hearst légua à sa mort le château à l’Etat de Californie.Hearst castle 30… et

Hearst castle 25Hearst castle 18

Le brouillard commence enfin à se dissiper sur la côte. Les éléphants de mer sont en pleine bronzette et la route surplombant l’océan jusqu’à Carmel est tout simplement splendide.

De morro bay a monterrey 13De morro bay a monterrey 32

Après avoir visité la belle Mission de San Carlos Borreomeo de Carmelo, je rejoins Pacific Groove et Monterey par la 17 Mile Drive, route privée d’une longueur comme son nom l’indique de 17 miles qui traverse la péninsule de Monterey avec un péage d'un coût de 10 USD. Et oui c'est l'Amérique ! 

C'est l’un des plus célèbres quartiers résidentiels de la côte ouest. La route traverse 5 clubs de golfs, des forêts de cyprès et longe de somptueuses villas et l’Océan Pacifique.

Carmel 17 miles road 8

Monterey dernière étape de la journée, fut le lieu ou les premiers explorateurs espagnols débarquèrent en 1542. La ville a conservé de nombreux bâtiments historiques : Mission, Présidio, maisons coloniales…  Plus récemment les conserveries de sardines ont fait sa célébrité entre les 2 guerres.  Désormais elle doit sa réputation à son festival de Jazz et à son aquarium qui possède plus de 300 000 animaux.

Monterrey

Lundi 22 Juin 2015 :

Dernière étape d’environ 130 miles, sur la Pacific Coast Highway jusqu’à San Francisco.

Les dunes ont remplacé les falaises, et les terres agricoles les ranchs ou forets de cyprès. Il y a des champs de fraises ou de cassis à perte de vue. Les brumes marines matinales sont toujours présentes.

Img 9529Monterey 1

Aux environs de Santa Cruz, la côte est à nouveau rocheuse et la nationale domine à nouveau le pacifique. Le soleil commence à gagner du terrain. C’est magnifique.

Santa Cruz a longtemps été en compétition avec Santa Barbara, station réputée de part ses immeubles art déco et sa fête foraine sur  la promenade maritime mais suite au tremblement de 1989 elle a perdu de sa superbe.

Cependant on est porté par un sentiment de quiétude, de part l’air marin plus frais, la présence des otaries sous les pontons de la jetée et les classes de sauveteurs nageurs et ses nombreux surfeurs sur les plages. Il ne manque plus que la chanson des Beach Boys pour avoir le tableau parfait du Californian Spirit ou Way of Life...

 

Santa cruz 5

Santa cruz 37Santa cruz 15

La relève de Pamela et David pour Alerte à Malibu est assurée... courageux petits américains; l'eau est glacée, je n'ai pu y tremper que le gros orteil !

Santa cruz 39

Mais il est temps de reprendre la route, direction l’aéroport de San Francisco pour rendre la voiture au loueur.  (une voiture de location était vraiment indispensable pour visiter cette partie de la région, les transports en commun bus, trains étant inadaptés voire inexistants).

Je regagne le centre ville par métro à la recherche de ma pension pour ces quatre prochaines nuits. L’hôtel se situe dans Nob Hill, location assez centrale, sur l’une des 43 collines de la ville.

Après avoir déposé mes bagages, je décide d’une première découverte de la ville, en regagnant Market Street et embarquant dans un tramway des années 50, je me retrouve au port de San Francisco.

La météo étant assez belle, j’opte pour une traversée en ferry de la baie vers Sausualito de , afin de pouvoir observer par la mer le Golden Gate, emblème de la ville.

San francisco 96

La météo est changeante est finalement le pont est dans la brume ! finalement dans le sens du retour les conditions météos sont meilleures et la vue plus claire, le ferry contourne également l’île d’Alcatraz que je visiterai plus tard.

San francisco 123

Retour au port, je reprends le tram jusqu’à la jetée des pécheurs (Fisherman Warf), et remonte la rue Hyde sur laquelle un des trois « cable car » de la ville est encore en activité.

La journée a été longue, il est grand temps de prendre une bonne douche et d’aller se coucher !

Etats Unis

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.