Retrouvez tous mes articles concernant un voyage au Chili, conseils et bons plans' bienvenue sur mon blog de voyage. Revivez à travers mes billets mon tour du monde en huit mois et profitez de mes conseils et bons plans, de photos et vidéos pour préparer le voyage de vos rêves !

San Pedro de Atacama

 

Dimanche 20 Septembre 2015Bon vous vous doutiez que je savais qu’il y avait des transferts sur San Pedro de Calama… et ce fut beaucoup plus facile que je ne l’aurai cru. En effet des taxis collectifs assurent la liaison avec l’aéroport.

Du coup comme à Santiago je ne m’enquiquine pas à trouver un bus, sachant que le trajet va s’avérer rapide, confortable et que le chauffeur va me déposer devant la porte de la pension réservée pour ces 5 prochains jours, et cela pour un prix de 12 Euros.  On verra finalement à la fin de cette étape qu’elle était la meilleure option entre la location de voiture ou les collectivos ? Changement radical, après les 4 étoiles, de ces dernières semaines je remets ma tenue de routard, ayant réservé une chambre individuelle certes mais avec salle de bain commune...dont le plus prix est plus cher que mon Mercure de Santiago ! Et oui vous allez vous rendre compte durant cet épisode que San Pedro de Atacama est la destination touristique par excellence voire incontournable au Chili avec l’Ile de Pâques et Punta Arenas en Patagonie.

Donc vu le peu d’hébergement que cette petite ville située en plein désert propose, l’hébergement est cher… Monsieur Bazin, PDG du Groupe Accor, je vous invite à y construire un Ibis !

Bon débutons par une petite présentation touristique de la destination afin de vous faire saliver… San Pedro de Atacama : Une destination « top » dans le désert !

Entre les ruelles de terre de cet ancien village, l’un des plus photographiés par les revues spécialisées, se mélangent le mysticisme des cultures ancestrales et le tourisme moderne.

A 110 km de Calama, la ville la plus proche, San Pedro de Atacama est principalement habitée par des ethnies indigènes, qui se dédient à l’agriculture et au tourisme. Sur l’ancienne place, son église datant de 1774 révèle peu à peu les coutumes de ses habitants : charpente en bois de cactus, murs en torchis et poutres en algarrobo. Le Musée Archéologique R. P. Gustavo Le Paige est tout près où l’on peu observer des momies et des objets quotidiens qui révèlent la richesse des cultures de la zone.

San pedro de atacama 15San pedro de atacama 9San pedro de atacama 24San pedro de atacama 28

Le village est rempli de stands d’artisanat, vendant tissages, bijoux ou herbes, comme les feuilles de coca dont l’infusion est radicale contre la puna (ou «mal d’altitude») 

Bon je pense que j’ai du mal à vous convaincre… au travers de ces quelques lignes… je ne suis pas encore prêt à être embauché à l’office de tourisme de San Pédro !

Cependant je pense que la suite de l’article devrait m’aider à vous finir de vous convaincre. Allez on se badigeonne de crème solaire, on n’oublie pas casquette, lunette de soleil, bouteille d’eau… n’oubliez pas qu’on est en plein désert ! Vous êtes prêts pour une balade de 4 jours ? Sube en el coche!

Je débute ma journée par un petit tour du village et des agences de voyages proposant les excursions autour de San Pedro. Je décide finalement d’acheter l’ensemble des excursions auprès de la même agence pour les 4 jours à venir, pouvant négocier ainsi une petite remise. Un pésos est un pésos !

Du coup ma première excursion est prévue cet après midi avec un départ à 16h. Ce n’est pas commun, mais je vous rappelle que nous sommes en plein désert et que les excursions sont organisées pour profiter au mieux de la lumière et des conditions météorologiques. Je la ferai avec deux couples de français que j’ai rencontré ce matin et qui logent à la même guest house.

Cela me laisse 3 heures de répit à lézarder. Le temps est superbe, il fait environ 25°C et un petit vent apporte un peu de fraicheur.

Départ donc à l’agence pour ma première sortie. Direction la vallée de la mort située juste à la sortie de San Pedro.  Un court arrêt au milieu du canyon nous permets d’apprécier ce paysage composé de formations sableuses et rocheuses, et de prises de photos sous un ciel d’une pureté exceptionnelle.

San pedro de atacama valle de la muerte 2San pedro de atacama valle de la muerte 5San pedro de atacama valle de la muerte 10

Nous nous dirigeons ensuite pour la visite du deuxième site de l’après midi : la vallée de la lune qu’il vaut mieux visiter en fin d’après midi. La vallée est nichée en plein cœur de la cordillère de la Sal. C’est le seul moment où elles offrent des belles ombres et des couleurs changeantes, idéales pour une photo. Première étape, une petite marche d’une vingtaine de minutes pour gravir la dune ,nous offrant à son sommet un magnifique panorama sur la vallée dont le paysage peut être en effet comparé à la surface de la lune.

San pedro de atacama valle de la luna 16San pedro de atacama valle de la luna 35San pedro de atacama valle de la luna 31San pedro de atacama valle de la luna 29San pedro de atacama valle de la luna 6

Seconde étape : la formation rocheuse des 3 Maries, formation en granite et quartz dont l’érosion du vent à sculpté la roche. Avec un peu d’imagination on peut comparer les 3 rochers à 3 vierges…

Nous quittons le parc en visitant la grotte de sel, qui n’a que très peu d’intérêt à mes yeux si ce n’est de se cogner la tête aux parois du boyau étroit…

Nous concluons la ballade en nous dirigeant vers le mirador de la  porte du soleil, la bien nommée pour admirer le soleil couchant sur la chaîne volcanique, au fil du coucher les montagnes se colorent progressivement en rouge. Superbe.

San pedro de atacama puerta del sol 23San pedro de atacama puerta del sol 6San pedro de atacama puerta del sol 10

Nous regagnons San Pedro. Mylène Fabienne Patrick et Christophe m’invitent à diner à leur table ce soir, à la cuisine de la guest house. Sympathique attention, cela faisait un bon mois que je n’avais pas diné en aussi bonne et sympathique compagnie, le diner est  dignement arrosé de Pisco Sour et de vins chiliens.

Lundi 21 Septembre 2015,

Nous fêtons aujourd’hui le premier jour de la primavera ! Le printemps si vous préférez ! Je n’arrive toujours pas à m’habituer à ce changement d’hémisphère et d’inversion de saisons ! C’est pourtant pour une de ces raisons que j’avais essayé de planifier mon parcours pour avoir autant que possible une météo clémente.

Ce matin départ assez matinal pour la deuxième excursion au départ de San Pedro. Direction le sud et les lagunes de l’altiplano, situées à 130 kilomètres. Nous sommes en plein cœur de la Réserve Nationale Los Flamencos qui s’étend sur plus de 74000 km2 et 7 différents sites autour de San Pedro. Une bonne heure et demie de route est nécessaire pour atteindre notre première étape de la matinée. Le Cerro Miscanti et le volcan Minques apparaissent. Nous sommes à une altitude de 4200 mètres. A leurs pieds deux lagunes majestueuses seulement séparées par une coulée de lave lors de l’éruption du volcan, il y a un million d’année.  Ces eaux d’un bleu intense sont l’habitat des Taguas Cornudas un palmipède protégé qui font leur nid sur les rives des lagunes. Nous sommes au maximum une quarantaine de privilégiés ce matin a être présents autour des rives et à profiter de cette lumière magique. Les montagnes se reflétant dans les eaux profondes des lagunes. Le ressenti en raison du vent est relativement frais. Un petit 8 degré maxi.

San pedro de atacama laguna miscanti 20San pedro de atacama laguna miscanti 37San pedro de atacama laguna miniques 40San pedro de atacama laguna miscanti 23

Nous redescendons en direction du Salar d’Atacama et faisons un petit arrêt au village indigène de Socaire qui gère le parc national et qui abrite une église construite il y a deux cent ans en brique d’adobe.

San pedro de atacama pueblo de socaire 3

Nous rejoignons à présent le cœur du Salar, le sol devenant blanc et craquelé, du fait de la remontée naturelle du sel à la surface. A l’horizon apparaît la lagune Chaxa, qui abrite flamants et autres oiseaux de l’altiplano.

San pedro de atacama laguna de chaixa 9San pedro de atacama laguna de chaixa 49San pedro de atacama laguna de chaixa 53

Nous faisons une dernière halte au village de Toconao, petit village niché dans une oasis avec sa petite place où se trouve une charmante église et son clocher avant de regagner en ce début d’après midi San Pedro.

San pedro de atacama pueblo de tocanao 11

Je rejoins la guest house pour tenter de faire une petite sieste, sans succès… un petit tour en ville, et de retour à l’hôtel. Fabienne, Mylène, Christophe et Patrick rentrent pour leur part de leur après midi détente des thermes naturelles de Puritama situées à 3500 mètres d’altitude et  à 30 km de San Pedro. Les eaux thermales offrant une température d’eau constante à minima 30°C dans différentes piscines naturelles. Nous passons une agréable soirée tous ensemble.

Mardi 22 Septembre 2015,

Réveil très matinal pour un départ à 5h du matin pour la 3ème excursion programmée. Nous sommes tous les 5 à faire partie du voyage. Direction les  Geysers d’El Tatio situés à 4 300 mètres d’altitude et au nord de San Pedro. Deux bonnes heures de trajet, sur une route voire piste sinueuse seront nécessaire pour arriver à l’aube dans ce champ géothermique, une des merveilles naturelles les plus visitées au Chili. Il est 7 heures du matin , la température extérieure doit être proche des moins 5 degrés et j’ai le bout des phalanges gelées !

El Tatio traduit du quechua veut dire le grand père qui pleure. Ce site est le troisième plus grand site de geyser au monde. Des fumeroles  de vapeur émanent de la terre, certaines atteignent plus de 5 mètres voire 10 mètres de hauteur. Après ce premier tour le long des geysers, il est temps de se réchauffer autour d’un petit déjeuner. Il est environ 7h45 et les premiers rayons du soleil apparaissent.

San pedro de atacama geysers de tatio 20San pedro de atacama geysers de tatio 6San pedro de atacama geysers de tatio 39San pedro de atacama geysers de tatio 57

Derrière le sommet du volcan El Tatio. Les rayons illuminent désormais les colonnes de vapeur, la température de l’air se réchauffe rapidement pour atteindre 7°C. Nous quittons le champ de geysers pour rejoindre à l’extrémité du site la piscine naturelle aux eaux thermales… La récompense de ce début de matinée est de se baigner dans les eaux chaudes de la piscine...je trouve cependant l’eau un peu fraîche à mon goût même si la température doit dépasser les 25-27°C….

San pedro de atacama geysers de tatio 52San pedro de atacama geysers de tatio 72San pedro de atacama geysers de tatio 101San pedro de atacama geysers de tatio 99

Sur le chemin du retour, la route désormais en plein jour est très scénique. En fond la cordillère des Andes avec le superbe volcan Putana en activité laissant échapper quelques fumeroles à son sommet culminant à 5890 mètres. Un peu plus bas nous traversons le Rio de Puritama qui abrite une importante colonie d’oiseaux, suivi d’une lagune où s’alimentent quelques flamands roses. La charmante église du petit village de Machuca apparait au loin, et des troupeaux de lamas, de vigognes paissent dans les terres humides le long du Rio.

San pedro de atacama machuca 3San pedro de atacama geysers de tatio 165San pedro de atacama geysers de tatio 161San pedro de atacama machuca 39San pedro de atacama machuca 42San pedro de atacama machuca 22

Nous regagnons l’hôtel en début d’après midi, nous déjeunons tous ensemble et passons tranquillement l’après midi à discuter de voyages. Patrick, Christophe, Fabienne et Mylène quittent San Pedro en fin d’après midi pour regagner l’aéroport de Calama dans un premier temps et rejoindre Santiago et terminer leur périple sur Valparaiso. Ce fut une très belle rencontre, et un plaisir de partager de nombreux souvenirs de voyages avec ces amoureux  et passionnés de découvertes.

La nuit est tombée, quoi de mieux que d’attendre le sommeil sous un ciel étoilé  ! Le ciel comme 330 jours par an sur Atacama est superbe, sans nuage et constellé d’étoiles. C’est la raison également pour laquelle la région de San Pedro abrite  le projet Alma, le plus important site astronomique du monde, mais également le plus haut du monde perché à 5000 mètres d’altitude sur le plateau Chajnantor. Ce site est composé de 66 paraboles qui étudient la formation des galaxies, des étoiles et des planètes.

 Malheureusement mon appareil photo n’est pas suffisamment performant pour immortaliser ce ciel magnifique malgré une belle demi lune.

Le photographe Nicholas Buer a réalisé une animation vidéo, présentant en accéléré la succession de jours et de nuits dans le désert d’Atacama au Chili, considéré comme l’endroit le plus sec de la Terre. Un spectacle à couper le souffle.

Je vous invite à la découvrir en cliquant sur le lien ci-après :

http://www.maxisciences.com/d%e9sert/le-splendide-ciel-du-desert-d-atacama-filme-en-accelere_art31886.html

Mercredi 23 Septembre 2015

Après avoir petit déjeuné en compagnie d’un couple barcelonais et d’un couple andalou, je consacre ma matinée à la visite du site historique de Pucara de Quitor situé à proximité du village de San Pedro. Je décide de m’y rendre à pied, cela fait trois jours que je n’ai pas beaucoup marché et ne souhaite pas me rouiller !  Donc direction la vallée de la Catarpe où se situe la forteresse de Quitor. Elle fut construite au 12ème siècle sur la colline sur différents niveaux et pour plusieurs intérêts stratégiques : défense , logement de garnison et stockage de denrées. La forteresse au fil des années a été conquise par les Incas puis par les espagnols en 1540. La conquête fût violente et les 25 chefs atacamiens furent décapités. A côté de la forteresse un chemin mène au mirador de Quitor. En haut de la colline voisine à la forteresse, au point culminant une stèle en l’honneur de ces guerriers à été érigée

La vue du mirador est tout simplement superbe, le panorama à 360 degrés, permets de voir le désert d’Atacama, les vallées de la mort et de la lune et la chaine des cordillères des Andes et ses volcans, dont le célèbre Licancabur culminant à 5950 mètres, récompensant cette ascension de 45 minutes.

San pedro de atacama pucara de quito 64San pedro de atacama pucara de quito 11San pedro de atacama pucara de quito 17San pedro de atacama pucara de quito 36San pedro de atacama pucara de quito 15San pedro de atacama pucara de quito 51

Je rentre en début d’après midi après 4 heures de marche et 12 km à la guest house.

La dernière excursion du séjour est prévue à 16h. Départ pour visiter les Lagunes Cejar et Tebenquiche située en plein salar, 30 km au sud de San Pedro. C’est l’endroit idéal en ce milieu d’après midi pour se ressourcer après la randonnée de ce début de journée, dans les eaux tièdes et salées de la lagune.

Flottaison garantie par la teneur en sel dans l’eau comme dans la mer morte en Israël

Et bien c’est raté ! L’excursion est annulée, une des lagunes serait fermée ! Ayant déjà fait l’excursion pour la vallée de lune, je n’ai pas de solution de repli pour faire une excursion cette après midi. C’est rageant. Je décide du coup de m’inscrire à la dernière possibilité, une excursion astronomique prévue à 21h dans le salar pour y admirer le ciel. Par chance il reste de la place.

Donc après avoir passé l’après midi à m’avancer sur l’article que vous être en train de lire, départ vers 20h30 de l’hôtel pour rejoindre le point de rendez vous fixé par l’agence sur la place du village.

Direction donc le salar tout prés du village de Toconao précédemment visité. Nous sommes en pleine pampa, une vingtaine de néophytes, quatre télescopes et 3 guides conférenciers à répondre à toutes nos questions concernant la formation d’étoiles, de comètes, de météorites…… bref bon nombre de questions et de réponses que j’ai déjà oublié ! Nous observons des télescopes Saturne, ses anneaux étant bien visibles ainsi qu’un nombre d’étoiles bien connues, dont les constellations du Centaure et de la Croix du Sud, ainsi que le NGC 104 magnifique amas globulaire visible uniquement depuis l’hémisphère sud. Cette photo a été téléchargée mais correspond exactement à ce que j'ai pu observer du télescope :

Sans titre

La soirée se conclue par l’observation de la lune, la seule observation que nous pouvons immortaliser sur un téléphone portable et une collation avec vins chiliens et boissons chaudes.

Img 2485San pedro de atacama soiree astronomique 3

J’étais assez réticent à faire cette sortie que je n’avais d’ailleurs pas prévu de faire si mon excursion à la lagune Cejar n’avait pas été annulée, et je dois reconnaitre que ce fut une expérience sympathique agrémentée par la passion et la gentillesse des 3 guides présents.

Jeudi 24 Septembre 2015

Dernière journée sur San Pedro avant mon départ en début d’après midi pour Calama et Santiago.

J’ai loué pour la matinée un VTT. Donc petite balade de 4 heures et d’une trentaine de km au départ de San Pedro . Je  longe dans un premier temps la rivière San Pedro, à ma grande surprise qui n’est pas asséchée puis  je bifurque afin de m’aventurer et m’engouffrer dans les gorges du diable. C’est un superbe canyon situé au cœur de la cordillère de  sel offrant un magnifique labyrinthe avec des paysages dignes de décors de western américain. A la sortie du canyon se situe la petite chapelle de San José perchée sur un petit monticule et surplombant la vallée de Catarpe, où coule la rivière San Pedro. La végétation est présente le long du rio offrant un joli contraste avec les Altos de Catarpe.

 

San pedro de atacama altos de catarpe 12San pedro de atacama altos de catarpe 16San pedro de atacama altos de catarpe 25San pedro de atacama altos de catarpe 1San pedro de atacama altos de catarpe 19San pedro de atacama altos de catarpe 21

San pedro de atacama altos de catarpe 37San pedro de atacama altos de catarpe 43 1

Je conclue mon séjour à San Pedro, par cette superbe balade qui mérite vraiment le détour et qui n’est pas trop élitiste, peu de portions sur le long du sentier étant difficiles.

Il est temps de rentrer à l’hôtel afin de prendre une bonne douche et d’attendre sagement le taxi collectif qui va me ramener à l’aéroport de Calama pour rentrer en fin de journée sur Santiago.

Ce soir je dors dans un hôtel proche de l’aéroport, ayant demain un vol en début de matinée pour l’Ile de Pâques.... L'aventure continue ! A suivre !

Chili

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !