Retrouvez tous mes articles concernant un voyage au Brésil, conseils et bons plans' bienvenue sur mon blog de voyage. Revivez à travers mes billets mon tour du monde en huit mois et profitez de mes conseils et bons plans, de photos et vidéos pour préparer le voyage de vos rêves ! chutes d'Iguazu voyage au Brésil voyage à Rio de Janeiro visite des chutes d'Iguazu

Iguaçu, ses chutes et le barage d'Itaipu

Mercredi 26 Août 2015Le vol de 2 heures va relier Rio de Janeiro à Foz do Iguaçu; les deux villes étant distantes à vol d’oiseau de 1250 kilomètres. Foz do Iguaçu située au sud ouest du Brésil dans l’Etat du  Parana, à la confluence du Rio Iguazu et du Rio Parana.

La ville est mitoyenne avec la ville paraguayenne de Ciudad del Este  et argentine de Puerto Iguazu .

Ce soir je dors chez Ibis ! C’est une première ! Et figurez vous que l’hôtel est superbe ! Accueil professionnel, chambre agréable et moderne, une belle literie avec sur matelas… , et une localisation  exceptionnelle au cœur d’Iguazzu ! Avec un super tarif : 23 Euros !  Bref le bien être au meilleur prix. Bon j’arrête de faire de la pub, car je ne suis pas sponsorisé par la marque… Mais bon il y a toujours une fierté d’appartenance ! J’en profite pour saluer tous mes ex collaborateurs, et collègues ! Une amicale pensée do Brasil ! Un rapide tour de centre ville, qui n’a aucun intérêt et je regagne l’hôtel par chance juste avant un orage comme rarement j’en ai connu. C’est un véritable déluge, des chutes d’eau !  Les rues se sont transformées. La connexion WIFI et satellite ont sauté. Il n’y a plus qu’aller se coucher avant une éventuelle coupure d’électricité….

Jeudi 27 Août 2015

Bon comme dirait un célèbre petit guerrier gaulois aux belles moustaches de bande dessinée,  "Pour Toutatis le ciel ne nous est pas tombé sur la tête ! " Après la pluie le beau temps… Le ciel en ce début de matinée est chargé de brumes de vapeurs  mais le temps du trajet en bus pour me rendre au Parc National des Chutes d’Iguaçu (côté brésilien) elles vont rapidement se dissiper. Les dieux de la météo sont enfin avec moi.

Le parc national d’Iguaçu a été créé en 1939,  et ses chutes sont inscrites au patrimoine naturel de l’Unesco depuis 1986. Avec son homologue argentin, le parc protège une superficie de plus de 600 000 hectares de forêt vierge primaire. Le parc abrite une riche biodiversité d’espèces de faune et de flore dont pumas, jaguars, aigles, araucaria….

Les chutes sont formées par les eaux de la rivière Iguaçu qui veut dire en dialecte guarani (grandes eaux). La rivière a pris naissance dans la montagne Serra do Mar prés de Curitiba et rejoint 10 km après les chutes, la Rivière Parana au bout d’un périple de 1320 km. Les chutes ont été formées il y a environ 150 millions d’années, et plutôt qu’une chute, il s’agit d’une succession  de 275 cascades formant un front sur plus de 3 kilomètres. Le débit moyen des chutes est d’environ 1400 m3 par seconde, le débit le plus faible étant observé en Avril (1300 m3/S) pour un débit plus élevé en Octobre (2500 m3/s).

Côté brésilien la ballade va durer un peu moins de 3 heures, un agréable sentier permet de longer les chutes sur une durée d’environ 1300 mètres, le point d’intérêt principal étant la passerelle située au dessous de la chute appelée Gargante du Diable et d’une hauteur de 90 mètres. Vue extraordinaire et rafraichissement garanti dans un vacarme étourdissant !

Foz do iguacu parc national 16Foz do iguacu parc national 59Foz do iguacu parc national 75Foz do iguacu parc national 82

Foz do iguacu parc national 120Foz do iguacu parc national 145Foz do iguacu parc national 147Foz do iguacu parc national 127

Je regagne la gare routière en ce début d’après midi pour me diriger à présent à 18 km au nord de Foz do Iguaçu pour visiter le barrage Binational d’Itaipu. Ce barrage est situé sur le rio Paraná, à la frontière entre le Brésil et le Paraguay, construit par les deux pays entre 1975 et 1982. La société créée par les deux pays, Itaipu Binacional, organise des visites guides du barrage et de la centrale électrique.

Foz do iguazu barrage d itaipu 1Foz do iguazu barrage d itaipu 25Foz do iguazu barrage d itaipu 7Foz do iguazu barrage d itaipu 65Foz do iguazu barrage d itaipu 89Foz do iguazu barrage d itaipu 79

Une partie de la visite s’effectue en bus, vous le comprendrez aisément vue la grandeur du site et une autre à pied grâce à des ascenseurs permettant de descendre à l’intérieur de la centrale, de voir les turbines et le centre de contrôle. La centrale est aujourd'hui la seconde au monde en puissance installée et reste la première en quantité cumulée d'énergie produite. Son nom signifie : « la pierre qui chante » en guarani et fait référence à la petite île située sur le fleuve avant les travaux.  Le barrage fournit 90% de l'électricité du Paraguay et 25% de celle du Brésil. Les deux pays se partagent à part égale la production d’électricité. Le Paraguay revend au Brésil plus des deux tiers de sa production.

En 1994, l’American Society of Civil Engineers a élu le barrage d’Itaipu comme l’une des sept merveilles du monde moderne; il a fallu lors de sa construction déplacer le cours du septième plus grand fleuve du monde ainsi que 50 millions de tonnes de terre et de roche.

Quelques chiffres qui permettent de mieux appréhender l’importance de ce projet pharaonique d’une longueur de 7300 mètres et d’une hauteur de 196 mètres.

Le béton utilisé pour la construction du barrage aurait permis de réaliser 210 stades Maracanã. Le fer et l’acier utilisés dans cette construction auraient permis de réaliser 380 Tours Eiffel. Le volume de terre et de roche extrait pour la construction du barrage est 8,5 fois plus important que celui extrait lors de la construction du tunnel sous la Manche !

Bref une visite de deux heures et demi super intéressante.

Je regagne à nouveau Foz do Iguaçu et me rends cette fois-ci au sud de la ville au Parc des Trois Frontières, lieu ou la rivière Iguaçu se jette dans le fleuve Parana, et dont le point de vue permet de voir les trois structures érigées en 1903 par l’Argentine, le Paraguay et le Brésil caractérisées par les couleurs du drapeau de chaque pays et qui se font face.

Vendredi 28 Août

Après les chutes côté brésil, le programme du jour est de visiter les chutes côté argentin. Un bus urbain relie Foz do Iguaçu à sa voisine Puerto Iguazu. C’est assez surprenant dans un bus de ligne traditionnel, de descendre du bus, traverser avec le chauffeur et l’ensemble des passagers à bord, le poste frontière et d’y remonter jusqu’à sa destination finale, la gare routière. De là un autre bus permet de rejoindre le Parc National. Bienvenue en Argentine ! Je suis surpris des prix bien qu’abordable pour un européen, et totalement décalé par rapport à Buenos Aires. Le bus urbain coûte 5 Euros (soit 5 fois de plus que côté brésilien) et l’entrée du parc environ 30 Euros soit le double que côté brésilien… Voici la machine à sous de l’Etat Argentin; qui n’accepte que des Pésos argentin pour le paiement du parc, (cartes de paiement refusées….). Un train propulsé par une chaudière à gaz, permet de regagner le nord du par où débute le sentier menant aux gorges du diable côté argentin.

Parque nacional iguazu argentina 26Parque nacional iguazu argentina 22

Cette partie est à mon avis moins impressionnante que la vue et les sensations dégagées du côté brésilien. Toutefois le parc côté argentin est deux à trois fois plus grand que son homologue brésilien. Deux autres sentiers prénommés sentier supérieur et inférieur, permettent d’approcher les chutes au niveau de l’Ile San Martin. On traverse la foret vierge et nos efforts sont récompensés car la vue des différents miradors est grandiose, superbe. La nature est plus présente dans cette partie argentine, et l’ensemble composé par les chutes, l’ile et la foret vierge est réellement digne d’un décor de film style Jurasic Park ! Sans les dinosaures mais avec la présence de singes, oiseaux et autres mammifères.

Parque nacional iguazu argentina 116Parque nacional iguazu argentina 129Parque nacional iguazu argentina 64Parque nacional iguazu argentina 49

La balade du fait que chaque sentier d’une longueur minimale d’un kilomètre et que chaque sentier est un cul de sac, la balade côté argentin est plus physique et plus longue. Le temps passé sur le parc est supérieur à 5 heures.

Je regagne Foz do Iguaçu et pour le fun je traverse une nouvelle fois la frontière, mais cette fois-ci en traversant le pont de l’amitié et le fleuve Parana en  regagnant l’autre cité voisine, Ciutad de l’Este au Paraguay. 3 pays en un jour ! Il n’y a pas de contrôles douaniers entre les deux pays.

Bon c’est vraiment pour le fun car Ciutad de l’Este n’a aucun intérêt. C’est la deuxième ville du Paraguay après Ascunsion sa capitale comptant environ 300 000 habitants. C’est une ville franche, un grand centre commercial (à comparer avec le Pas de la Case en Principauté d’Andorre mais puissance 10 !). Des centres commerciaux plus ou moins luxueux, construits les uns sur les autres, vendant tous les mêmes articles de Hifi Téléphonie Cosmétiques… soit disant détaxés. Bref en regardant les étiquettes je ne sais pas où sont les bonnes affaires (en tout cas pour un européen)  d’autant plus que j’ai des doutes sur l’authenticité des produits. Retour sur Foz do Iguazu en traversant le pont à pied.

Ciudad del este paraguay 3Ciudad del este paraguay 15 1Ciudad del este paraguay 8Ciudad del este paraguay 24

17 km de marche au compteur, une bonne douche, un bon diner et au lit !

Brésil

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !