Retrouvez tous mes articles concernant un voyage en Australie, conseils et bons plans' bienvenue sur mon blog de voyage. Revivez à travers mes billets mon tour du monde en huit mois et profitez de mes conseils et bons plans, de photos et vidéos pour préparer le voyage de vos rêves ! voyage en Australie voyage à Sydney blog de voyage blog tour du monde voyage à melbourne voyage à Cairns voyage à Darwin voyage à Canbera voyage à adelaide voyage brisbane voyage à Uluru

Australie - 7ème et dernière Etape Cairns et le nord du Queensland

Mercredi 9 Décembre 2015,C’est donc une nouvelle journée de transition, avec un vol de 2h30 pour rejoindre Cairns située tout au nord du continent.

Je suis toujours un peu frustré de perdre ce temps dans les avions et les aéroports, mais au regard de la taille du pays, cela reste cependant le moyen le plus économique et le plus rapide pour se déplacer. Cela permet également après des journées intenses de visite de faire un break certes forcé, mais nécessaire et de mettre à jour les articles sur le site.

Grande barriere de corail vue du ciel 39

 

Le vol de jour est également très scénique permettant de survoler toute la côte est, et d’en apprécier toute sa beauté avec ses nombreuses iles paradisiaques pour la plus part inhabitées dont la fameuse Fraser Island et la grand barrière de corail. Finalement la journée ne sera pas totalement perdue !

Grande barriere de corail vue du ciel 17Grande barriere de corail vue du ciel 15

Me voici arrivé à Cairns en milieu d’après midi. Ce sera donc mon ultime étape australienne. Cairns est une ville côtière du Queensland en Australie. Elle est située dans le nord-est de l'État, à 1 700 km de Brisbane et à 2 420 km de Sydney. Elle compte 150 000 habitants.

Fondée en 1876, et baptisée du nom du gouverneur du Queensland de l'époque, William Wellington Cairns, la ville servait de centre économique pour les chercheurs d'or de l'Hodgkinson River. Aujourd’hui Cairns est surtout une ville touristique de la côte possédant de nombreux atouts : la proximité de la grande barrière de corail et ses nombreuses îles et récifs paradisiaques, le Parc National de Daintree et sa forêt pluviale classée par l’Unesco.

Le centre de la ville est construit sur une ancienne zone de marais en bordure de mer tandis que le point culminant de l'État, le mont Bartle Frere se trouve dans la banlieue de la ville

Je récupère une voiture de location à l’aéroport, moyen finalement plus économique pour se rendre sur le centre ville, l’aéroport n’étant pas relié par les transports en commun.

Je retrouve Patrick  avec plaisir qui est arrivé pour sa part sur Cairns il y a deux jours.

Darwin 3Darwin 4 1

Après avoir pris possession de la chambre que nous partagerons pour les 3 jours à venir, nous nous dirigeons vers le bord de mer tout proche. Une belle promenade, nommée esplanade permet de rejoindre la marina et la piscine lagon aménagée comme à Brisbane, permettant aux touristes et aux habitants de Cairns de se baigner en tout sécurité. Comme sur Darwin, le littoral est peuplé de crocodiles…et peu de plages au nord du Queensland sont propices à la baignade. Une colonie de pélicans a cependant décidé d’occuper la plage La température de l’air est encore supérieure à 30°C en cette fin d’après midi. Nous profitons d’une baignade dans cette immense piscine pour finaliser nos deux prochains jours de visite dans la région.

Jeudi 10 Décembre 2015,

Le programme de la journée est simple : sortie en mer et baignade sur un récif corallien dans la mer de corail. Il est en effet inconcevable d’être sur la côte est de l’Australie et plus particulièrement sur Cairns et de ne pas profiter de l’opportunité pour explorer la grande barrière de corail, site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, qui s'étend sur plus de 2 000 kilomètres le long de la côte du Queensland.

Nous nous rendons au port, afin d’embarquer à bord d’un catamaran qui va nous conduire à environ 40 km à l’est de Cairns, aux abords du récif Norman. L’ambiance à bord du bateau est bon enfant, nous sommes pratiquement les plus âgés, la soixantaine de passagers présente étant en majorité étudiante.

Après finalement m’être offert un vol panoramique au-dessus de la barrière au cours du vol Brisbane / Cairns, cette croisière va me permettre de découvrir les fonds sous marins de la grande barrière en baignade avec tuba. Les fonds marins où le bateau va s’amarrer sont à mon avis un peu trop profonds pour apprécier la sortie équipé seulement de masque et tuba. La température de l’eau de la mer de Corail est proche de 28°C mais la profondeur parfois supérieure à trois mètres, ne permet d’admirer la beauté des fonds.

17450085174500831745008417280011

 Après la pause repas, le capitaine du vaisseau va déplacer de quelques centaines de mètres le navire. Nous sommes désormais positionné à une centaine de mètres de la ceinture corallienne. Les fonds sont beaucoup moins profonds. La plongée va être beaucoup plus scénique, les fonds sous marins éclairés par un belle lumière du jour sont superbes, la quantité et variété de coraux offrent une véritable palette de couleur de peintre. Pour faire la fine bouche, même si j’ai dû voir à minima une cinquantaine de poissons différents, la faune marine n’est pas présente en grand nombre, et le poisson star du récif, le fameux poisson clown est invisible ! Il faut dire que sur cette partie du récif, il n’y a pas d’anémones de mer, lieu d’habitation de ces fameux Némos ! Nous n’aurons pas non plus la chance de voir des tortues marines, durant notre sortie. Ah le voyageur du monde est exigeant… habitué à voir au quotidien des paysages magnifiques, il n’est jamais rassasié et en demande toujours plus ! Il n’y aura pas aujourd’hui de cerise sur le gâteau, mais la journée a été superbe, nous avons eu la chance de bénéficier de conditions météos exceptionnelles, et d’une mer belle,  me laissant en souvenir un joli coup de soleil sur mes cuisses…

 

Img 0122Img 0131

Vendredi 11 Décembre 2015

Pour ma part c’est aujourd’hui ma dernière journée australienne. Nous décidons de partir à la découverte des parcs nationaux de Baron et de Daintree situés au nord de Cairns. Après avoir quitté Cairns par la Highway Captain Cook, nous regagnons le charmant village de Kuranda situé au cœur du parc national de Barron, qui a la particularité d’être accessible soit par un train touristique, en télécabine (Skyrail) ou la route.

Baron gorge national park 105Baron gorge national park 73

Entouré de forêts tropicales classées au patrimoine mondial, le pittoresque village de montagne de Kuranda, situé à 25 kilomètres au nord-ouest de Cairns, est appelé « Village au cœur de la forêt vierge ».

Le peuple aborigène Djabugay habite dans cette région depuis plus de 10 000 ans et leur culture continue de prospérer encore aujourd'hui. Le nom qu'ils donnent au village actuel de Kuranda est « Ngunbay », c'est-à-dire le lieu de l'ornithorynque.

En ce début de matinée, Kuranda ne semble pas être réveillé, et la rue principale bordée de boutiques, de galeries et de magasins d’art est déserte. Kuranda est célèbre pour son marché où sont vendus de nombreux produits typiques du nord du Queensland : miel, café, fruits tropicaux et noix de macadamia. Kuranda est un point idéal pour des promenades en forêt tropicale. Nous rejoignons en voiture la Jungle Walk, qui s'enfonce à travers la forêt tropicale pour atteindre la promenade River Walk en bordure de la rivière Barron. Un chemin en planches, suspendu au-dessus de la forêt permet de rejoindre le point d'observation de Barron Falls en plein cœur du parc national de Barron Gorge. Nous y croisons une dinde du bush (Turkey bush). Les chutes même en cette période de l’année où le débit est au plus bas sont superbes.

 

Baron gorge national park 112Daintree national park 113Baron gorge national park 86

Après cette première mise en bouche, nous reprenons la route pour gagner 70 kilomètres plus au nord la petit ville de Mossman, située à l’entrée du Parc National de Daintree.

Le parc de Daintree et sa forêt sont classés au patrimoine mondial. Il s’agit de la plus ancienne forêt vierge de la planète vieille de plus de 135 millions d’années. La forêt de Daintree est réputée pour accueillir le plus vaste éventail de flore et de faune au monde. Le parc de Daintree est divisé en deux parties. Une partie au niveau du village de Mossman à 30 kilomètres à l’intérieur des terres et une deuxième située en bord de mer. Nous regagnons la première partie du parc et son centre d’information où des navettes assurent des liaisons du parking au sentier situé à 2,5 km plus loin menant à la forêt tropicale et aux berges de la rivière Mossman. Nous choisissons de nous y rendre à pied et débutons cette première randonnée au cœur de la forêt en traversant la rivière par un pont suspendu. Cette balade nous permet de nous familiariser avec cette magnifique flore et découvrons en autre les fougères zamia vieilles de  600 millions d'années, dont le tronc souterrain s'est développé pour se défendre contre les dinosaures. En revanche nous restons sur notre faim concernant la faune. Hormis de voir de nombreux papillons aux couleurs vive, manquent à l’appel, oiseaux,  les rats-musqués kangourous et les timides casoars, une espèce en voie de disparition, avec leur cou bleu et leur coiffe royale censés habiter la forêt. Cette petite randonnée se conclue par une agréable baignade dans les piscines naturelles de la rivière Mossman, l’eau est bien plus fraiche que dans les parcs visités précédemment sur Darwin, mais reste agréable pour une baignade et une petite pause pique-nique. Nous regagnons la voiture afin de rejoindre la partie côtière du parc.

Daintree national park 77Daintree national park 76Daintree national park 67Daintree national park 69

L’entrée du parc est marquée par la traversée de la Daintree River bordée de mangrove à l’aide d’un petit bac guidé par des câbles. La rivière est réputée pour être le refuge de crocodiles d’eau salée et nous ne sommes pas autorisé à quitter le véhicule durant le court passage. Ils sont pourtant invisibles… Nous franchissons la totalité du parc par une route côtière par endroits scénique pour atteindre à son extrémité à Cape Tribulation, 60 km plus au nord. Deux belles plages sont adossées au cap formant de belles baies. Elles ne sont malheureusement pas propices à la baignade, l’une en raison de méduses et l’autre pour être l’habitat de crocodiles… Il n’y aura donc pas de deuxième baignade au cours de cette journée...Nous reprenons la route pour rejoindre Cairns, espérant croiser au détour d’un virage, un de ces fameux casoars, ou bien à défaut un kangourou… hormis les panneaux de signalisation, pour certains parodiés nous n’en verrons même pas la moindre plume…

Daintree national park 100Daintree national park 62Daintree national park cape tribulation 6Daintree national park 135Daintree national park 142Daintree national park 145Daintree national park 163Daintree national park 167Daintree national park 152

A la sortie du parc, nous faisons un dernier arrêt en bordure de la Daintree River, espérant voir en cette fin de journée au moins un crocodile. Que néni ! Un couple d’australien confortablement installé sur le ponton sirotant sur leurs transats vin blanc ou bière en guise d’apéritif, nous confirme que la rivière est vraiment peuplée de crocodiles. Cependant en cette période estivale, la température de l’eau est suffisamment chaude pour que ces derniers n’aient pas besoin de remonter à la surface ou à farnienter sur les berges afin de réguler leur température sous les rayons du soleil. Nous quittons donc le parc sans avoir vu le moindre animal. Patrick passionné d’oiseaux et de faune est finalement plus déçu que moi.

Nous regagnons Cairns en traversant d’immenses plantations de canes à sucre avant de longer le littoral escarpé à partir de la station balnéaire de Port Douglas.

La nuit est déjà tombée et nous ne pourrons pas admirer sa célèbre plage, nommée 4 miles pour sa longueur et bordée d’hôtels et résidences de luxe. Nous célébrons notre dernière soirée à Cairns par la dégustation de glaces italienne !

Contrairement aux autres pays visités, j’ai un peu la boule au ventre de quitter demain l’Australie, sachant qu’il m’aurait fallu à minima une semaine de plus pour visiter la Côte Est de Melbourne à Cairns.

Autant je suis convaincu que j’aurai l’opportunité de revenir en Amérique du Sud, continent finalement assez proche et accessible de notre vieille Europe pour finaliser ma découverte du sud Chili et de l’Argentine en autre, autant j’ai des doutes concernant un second séjour sur le continent australien en raison de la distance nous séparant… L’avenir nous le dira !

Img 3564

Dans tous les cas ce mois passé fut exceptionnel avec la découverte de cette culture aborigène, varié en paysages, des villes aux déserts, des déserts aux forêts tropicales, des forêts tropicales aux forêts pluviales, des forêts pluviales aux récifs coralliens…  et riche en rencontres et moments de partage avec un peuple fort accueillant.

J'en profite pour saluer Patrick et lui souhaiter une bonne fin de séjour en Australie et tour du monde qu’il ne fait finalement que débuter !  Nous aurons certainement l'occasion et le plaisir de nous croiser sur d'autres continents ! Où sur les gradins d’un stade de rugby à supporter respectivement notre équipe préférée…

Je souhaite à chacun d’entre vous si vous n’avez pas eu l’opportunité à ce jour de visiter ce pays, d’avoir la chance à l’avenir d’y poser vos valises… vous ne serez pas déçu du voyage !

 

 

 

 

Australie

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !