Retrouvez tous mes articles concernant un voyage en Australie, conseils et bons plans' bienvenue sur mon blog de voyage. Revivez à travers mes billets mon tour du monde en huit mois et profitez de mes conseils et bons plans, de photos et vidéos pour préparer le voyage de vos rêves !

Australie 5ème Etape - Darwin et le Top End

Dimanche 29 Novembre 2015

Nouvelle journée de transition de planifiée. Je me rends en milieu de matinée à l’aéroport afin d’embarquer sur un vol à destination de Darwin. Darwin capitale de l’Etat du Territoire du Nord est située à environ 1400 kilomètres au nord d’Alice Springs.

Darwin ville d’environ 120 000 habitants est la plus petite capitale d’état fédéral d’Australie. Elle se situe sur une immense baie sur la mer du Timor et est réputée en Australie pour son climat doux , l'éclectisme de sa gastronomie et de sa culture au gré des festivals en plein air, des restaurants en bord de mer, des parcs tropicaux et des centres d'art.

Je récupère cette fois-ci une voiture de location, un petit 4X4 qui va me permettre pour les 7 prochains jours de parcourir à mon rythme Darwin et sa région riche en parcs nationaux. Patrick avec qui j’ai sympathisé durant notre excursion sur Uluru me rejoindra lundi soir et sera mon compagnon de voyage pour cette étape dans le nord du continent

Je vais passer l’après midi avec Alessandro et son épouse, jeune couple italien en voyage de noces, qui faisait partie de notre virée sur Uluru. Ils ont pris le même vol, mais quitterons lundi l’Australie pour rentrer en Europe via Singapour.

Après avoir regagné respectivement nos hôtels, nous partons à la découverte de cette cité censée être vivante et multiculturelle. Elle est plutôt désertée, en ce dimanche, étouffée par une forte chaleur et un taux d’humidité proche de 90% me rappelant mes années thaïlandaises. Nous nous dirigeons avec le beau 4X4 au nord de la ville pour visiter le musée et galerie d’art du Territoire du Nord (Museum and Art Gallery of the Northern Territory) présentant des expositions d’art aborigène et le cyclone Tracy qui a dévasté Darwin en 1974.  Le musée abrite également un crocodile d’eau salée empaillé d’une longueur de 6 mètres au doux nom de Sweatheart.

Darwin 4Darwin 18Darwin 32Darwin 37Darwin 39

Sur le chemin du retour vers le centre ville, nous longeons la plage de Mindil Beach et la marina chic de Cullen Bay.

Après avoir regagné le centre ville, et garé la voiture, nous partons à la découverte de Darwin.  La visite va être assez rapide.

Nous commençons par le parc bicentenaire renfermant plusieurs mémoriaux, où sont tombées les premières bombes japonaises pendant la Deuxième Guerre mondiale en 1942,  coulant 21 navires australiens et américain et tuant 243 personnes. Nous passons devant le Parlement inauguré en 1994 administrant les 200 000 habitants du Territoire du Nord. Un peu plus au loin se situe la maison du gouverneur construite en 1879, étant à ce jour le plus vieil édifice de la ville avec le bâtiment de l’ancienne police construit en 1884, ayant survécu au passage du cyclone Tracy.

Darwin 41Darwin 44Darwin 51

Un petit détour par le front de mer, ou une plage artificielle a été construite permettant aux habitants de profiter de la tiédeur de la mer de Timor en toute sécurité, les autres plages autour de Darwin étant interdites à la baignade en raison de la présence de crocodiles d’eau de mer.

Darwin 45Darwin 48

Retour sur l’hôtel par l’artère commerçante de la ville où se situent les vestiges de l’ancien hôtel de ville détruit par le cyclone et la nouvelle cathédrale de la ville qui n’a gardé que son portail d’origine.

La journée se conclue par un détour à la piscine de l’hôtel pour une baignade bien méritée, relaxante et rafraîchissante malgré cette moiteur ambiante.

Lundi 30 Novembre 2015,

Une bonne nuit de sommeil, un petit déjeuner gargantuesque, je quitte ma chambre climatisée pour m’aventurer sous une chaleur humide dans les rues de Darwin. Un petit tour rapide dans le parc du Bicentenaire, je suis déjà entièrement trempé de sueur… je suis tout de même motivé à faire une grosse heure de marche pour garder le rythme ! L’orage gronde, il est temps de rentrer à l’hôtel préférant prendre une bonne douche dans ma salle de bain plutôt que dans la rue !

Je profite de l’après midi pluvieux pour rattraper le retard pris ces derniers jours dans le classement de mes photos, la mise à jour du site et la préparation des prochains jours de voyage à la découverte des parcs Nationaux de Kakadu, Nitmiluk et Litchfield...

Je récupère Patrick en fin d’après midi à la gare routière, assez frais  et dispo malgré les 22 heures de voyage nécessaire pour venir d’Alice en bus !

Mardi 1er Décembre 2015

Nous quittons Darwin en début de matinée à bord d’un beau 4X4 Mitsubishi. De mémoire je n’avais loué d’aussi belle voiture jusqu’à ce jour…

Kakadu national park 150

Direction le parc National de Kakadu situé à l’est par la route nationale d’Arnhem jusqu’à Jabiru pour environ 280 kilomètres de route. Le parc National de Kakadu est le plus grand parc national d’Australie couvrant environ 20 000 km2. Il recense 60 espèces de mammifères, 117 espèces de reptiles, et de nombreuses espèces d’oiseaux. Plus d’un tiers des espèces d’oiseaux recensées en Australie vivent à Kakadu et 10% de ces oiseaux n’ont pas de représentants hors du parc !

Un premier arrêt à l’entrée du parc pour une petite promenade sur le sentier Billabong, permettant d’observer une variété d’oiseaux, du perroquet à la grue en passant par les oies pies.

Kakadu national park 12Kakadu national park gungarre forest and billabong walk 8Kakadu national park gungarre forest and billabong walk 3

Nous arrivons à Jabiru, le village situé au milieu du Parc National du Kakadu inscrit au Patrimoine mondial. Nous nous rendons au bureau du parc national pour nous enquérir des conditions de route et des sites et sentiers de randonnée ouverts au public en ce début de saison humide. Malheureusement l’accès aux cascades jumelles et Jim point d’intérêt principal du parc sont fermées suite à un récent incendie. Le parc est cependant suffisamment grand pour nous occuper pour les deux jours à venir ! Sous les conseils de la ranger nous nous rendons au nord est du parc pour visiter le rocher Ubirr, présentant de magnifiques peintures d’art rupestre aborigènes datant de 5000 à 20000 ans. La ballade de deux kilomètres au cœur du site est vraiment superbe. Nous croisons deux wallabies gambadant autour des grottes où les nombreuses peintures sont encore présentes sur les façades. C’est incroyable que ces peintures aient conservé jusqu’à ce jour des couleurs éclatantes.

Kakadu national park ubirr art site 35Kakadu national park ubirr art site 36Kakadu national park ubirr art site 29Kakadu national park ubirr art site 41Kakadu national park ubirr art site 24Kakadu national park ubirr art site 56

Les conditions météos exceptionnelles pour la saison et le sentiment que ce site nous appartienne en raison du peu de visiteurs présents font de cette ballade un moment unique, voire magique que je n’avais pas ressenti sur Uluru. Je dois certainement inconsciemment me familiariser aux légendes et à la mythologie aborigène.

Avant de regagner Jabiru, un dernier arrêt sur les berges de la rivière Alligator la bien nommée ! En effet nous pouvons apercevoir du rivage une vingtaine de beaux spécimens de crocodiles d'eau salée en pleine séance de chasse.

Kakadu national park east alligator river 12Kakadu national park east alligator river 16Kakadu national park east alligator river 6

Nous regagnons notre hôtel situé à Jabiru, l’unique village à proposer station service, supermarché dans le Kakadu, ainsi qu'une piscine de taille olympique, des terrains de tennis et pour mes amis golfeurs, un terrain de golf apparemment ardu ! L’architecture de l’hôtel Mercure est assez inhabituelle, et originale en forme de crocodile...

Mercredi 2 Décembre 2015

Nous continuons notre découverte du Parc National de Kakadu à la découverte du site de Nourlangie Rock. Plusieurs sentiers de randonnées vont nous permettre de visiter ce lieu et d’explorer les marais, piscine naturelle et les sites d'art rupestre aborigène situés sur les crevasses des cavernes et des roches.  Je suis toujours aussi impressionné par l’état exceptionnel de conservation de ces peintures, datant essentiellement de 5000 à 20000 et racontant l’histoire de la vie des aborigènes, ainsi que de la légende du Temps du Rêve.

Kakadu national park nourlangie 38Kakadu national park nourlangie 6Kakadu national park nourlangie 23Kakadu national park nourlangie 34

La chaleur et le taux d’humidité en ce début d’après midi deviennent accablant. Je rêve déjà à une bonne douche et d’une baignade dans la piscine ! Cependant nous arrivons au point de la deuxième étape de la journée, la Yellow Water River (la rivière à l’eau jaune), un des rares point d’eau au cœur du parc.

En effet même si nous sommes censé être en cette période de l’année en saison de mousson, donc humide, la pluie se fait attendre et la Yellow Water River est un des rares point d’eau du parc, permettant d’observer la  vie sauvage du Kakadu. Nous ne verrons pas aujourd’hui de crocodiles d’eau salée sur cette partie de la rivière mais de nombreuses espèces d’oiseaux tels que les grues brolgas, , les canards siffleurs, les tadornes radjah, martins pêcheurs et hérons, seuls manquent à l’appel les fameux jabiru...une espèce de cigogne de couleur blanche et noire qui a donné son nom au village du parc.

Kakadu national park 279Kakadu national park yellow water river 8Kakadu national park yellow water river 5Kakadu national park yellow water river 2

Nous regagnons le village de Jabiru, une dernière petite randonnée pour accéder au belvédère de Mirai  permettant d’avoir un joli point de vue sur la partie centrale du parc.

La fin d’après midi est consacrée à se relaxer dans les eaux tièdes de la piscine de l’hôtel. Après l’effort, le réconfort...

Jeudi 3 Décembre 2015 

Nous quittons ce matin Jabiru pour nous diriger à l’extrémité sud est du parc de Kakadu afin de  faire une randonnée dans la foret pluviale jusqu’au sommet des chutes de Maguk. Elles sont connues sous le nom d'Echo Pool dans le film Crocodile Dundee. La petite randonnée de 3 kilomètres est fort agréable, permettant de se baigner dans la piscine de Maguk, une des rare piscine naturelle du parc où l’on peut se baigner en toute sécurité, les rangers ayant assuré au préalable des sondages pour vérifier la non présence de crocodiles !

Kakadu national park makuk 28Kakadu national park makuk 12Kakadu national park makuk 10Kakadu national park bukbukluk 6

Dernier arrêt au belvédère de Bukbukluk qui permet d’apprécier une dernière vue du parc.  Nous quittons à présent Kakadu en direction de la région de Katherine, située également dans le Territoire du Nord, qui s'étend de Dunmarra, au sud, à la rivière Daly au nord. Elle couvre au total une vaste étendue de 480 000 km². D'ouest en est, elle jouxte les frontières de l'Australie occidentale et du Queensland.

Le petit bijou de la région de Katherine est le parc national de Nitmiluk. Le parc se situe à la pointe sud du parc national de Kakadu et de la Terre d'Arnhem, propriété des Aborigènes. On y trouve un paysage de falaises de grès accidentées, de cascades bouillonnantes et de forêt tropicale luxuriante.

Nitmiluk national park edith falls 50Nitmiluk national park edith falls 18Nitmiluk national park edith falls 27

Nous allons passer l’après midi à randonner le long de la Edith River et des cascades d'Edith Falls offrant de nombreuses piscines naturelles propices pour la baignade. C’est un pur régal d’autant plus que la température extérieure doit être proche des 38° degrés et que celle de l’eau proche des 28°C. Après 11 kilomètres de marche et 4 baignades il est temps de regagner la ville de Katherine notre étape pour la nuit située à une quarantaine de kilomètres.

Nitmiluk National Park

La ville de Katherine est le centre névralgique de la région avec ses 10000 habitants, accueillant musées, galeries d'art et sites historiques.  Une parade de Noël anime le petit centre ville lors de notre traversée pour rejoindre l’hôtel.

Vendredi 4 Décembre 2015

Après une nuit de sommeil difficile, en raison de la chaleur étouffante sur la région, nous quittons Katherine pour rejoindre à nouveau le Parc national de Nitmiluk.  Destination les gorges de Katherine situées à une trentaine de kilomètres. Grosses Bises au passage à toutes les Catherine ! Cathy , Kathy… La Katherine River traverse une enfilade de 13  gorges de grès façonnées au fil des millénaires. Une sortie en canoë de 4 heures va nous permettre d’en apprécier les paysages et d’atteindre les 2 premières gorges à la force de nos pagaies, la troisième en raison du niveau bas de l’eau étant accessible à pied. La partie de la rivière est également sécurisée et c’est un véritable plaisir entre chaque gorge de pouvoir se reposer le long des berges et de se rafraichir dans les eaux tièdes de la rivière.

Nitliluk national park katherine gorges 8 copieNitlmiluk national park katherine gorges 4Nitlmiluk national park katherine gorges 2Nitliluk national park katherine gorges 1

 

Après cette matinée sportive et relaxante à la fois, il est désormais temps de prendre la direction du nord. Une pause café à Pine Creek, petit village construit pendant la ruée vers l'or des années 1870, un violent orage à Adélaïde River ne nous permets pas de nous arrêter pour visiter le cimetière militaire des troupes australiennes de la seconde guerre mondiale. Nous rejoignons Batchelor, une petite ville située à l'entrée du Parc National de Litchfield qui sera notre étape pour la nuit. Nous trouvons facilement une petite pension tenue par un charmant couple australo-pilipino. En cette basse saison Patrick arrive à faire baisser sans trop de difficultés le prix de la chambre de moitié, l’économie ainsi réalisée nous permettant de déguster un plat traditionnel pilipino préparé par l’épouse de Chris.

Liechtfield national park batchelor 7Img 9864

Samedi 5 Décembre 2015

Cette journée est consacrée à la visite du Parc National de Litchfield. Du fait d’avoir un véhicule 4X4 nous pourrons traverser le parc d’est en ouest à travers une route asphaltée et regagner ensuite Darwin à 130 km par une piste de terre battue située à la sortie du parc, nous évitant de revenir sur nos pas.

Le premier arrêt proche de l’entrée du parc va nous permettre d’observer un champ de termitières géantes dites magnétiques car elles ont la particularité d’être toutes exposées au nord, limitant ainsi l'expostion au soleil. Certaines sont âgées de plus de cinquante ans et atteignent une hauteur supérieure à 5 mètres. Bien qu'on croirait voir un alignement de menhirs, nous ne sommes pas à Carnac !

Lietchfield national park 7Lietchfield national park 71 

A deux pas se situent les magnifiques cascades de Florence. Après les Catherine, grosses bises aux Florence ! Des chutes de Florence un sentier permet de remonter la rivière et d’atteindre les trous d’eau naturels de Buley Rockhole, piscines naturelles aux eaux cristallines qui se sont formées à la force des courants. De nombreuses familles profitent de cette agréable fin de matinée pour se rafraîchir au bord de la rivière et de ses profonds bassins où l'absence de crocodiles permets de se baigner en toute sécurité. Nous n’allons pas non plus nous priver de nous accorder une courte pause pour nous baigner.

Lietchfield national park 17Lietchfield national park 18Lietchfield national park 21

Nous sommes frais et dispos… pour atteindre en voiture la prochaine étape, les chutes de Tolmer Falls. Un belvédère permet d’avoir un joli panorama sur les cascades et la vallée

Lietchfield national park wangi falls 2Lietchfield national park wangi falls 8

En ce début de saison dit humide, la partie sud du parc est fermée. Les pistes ayant remplacé la route asphaltée, ces dernières ne sont pas conductibles… Nous ne verrons donc pas les les chutes de Tjaynera Falls, les ruines historiques du domaine de Blythe Homestead tout comme les dômes de grès usés par le temps de la « Lost City » (cité perdue).

Comme à Kakadu, le parc de Litchfield est suffisamment grand pour proposer des alternatives de visites et de randonnées, et cette fois-ci contrairement à Kakadu, les Wangi Falls, le site incontournable du parc sont ouvertes en partie. Après une petite randonnée de 1,6 km pour atteindre le sommet des chutes, dans la moiteur de la forêt pluviale, nous apprécions d’autant plus la baignade dans la piscine naturelle des chutes Wangi. Un rapide pique-nique, l’orage gronde, nous reprenons la route en direction de notre prochaine étape, les cascades de Curtain accessibles par un sentier de randonnée d’environ 3 kilomètres.

Lietchfield national park wangi falls 33

Le débit d’eau de la rivière est assez faible et la piscine naturelle créée au pied de la cascade ne nous emballe pas. Il n’y aura pas de troisième baignade.

Lietchfield national park curtain falls 8Lietchfield national park curtain falls 9

C’est peut être mieux ainsi, nous arrivons juste à temps au parking avant l’averse orageuse. La dernière randonnée prévue est annulée, nous regagnons donc Darwin par la piste. C’est l’occasion de passer en mode 4X4 et de franchir sans trop de difficulté les quelques radiers et passages boueux sur la trentaine de kilomètres de piste.

Kakadu national park makuk 25Lietchfield national park curtain falls 1

Arrivés à Berry Springs, une belle route asphaltée nous mène sans encombre au cœur de Darwin encore endormie en cette fin de samedi après midi, accablée une nouvelle fois par une chaleur étouffante proche des 35°C.

Après s’être accordés une pause bien méritée, nous attendons la nuit tombée offrant une relative fraîcheur pour daigner sortir de l’hôtel à la recherche d’une pizzeria pour célébrer notre dernière soirée « entre tour du mondiste ! ». Darwin s’est réveillée, la rue Mitchell avec ses nombreux bars et restaurants est fort animée, la bière coule à flots, les décibels des bars étouffent les cris des nombreux clients de tout âge attablés et déguisés en père, mère Noël, elfes et autres costumes kitchs thématisés avec Noël… L’ambiance est réellement bon enfant et le ridicule apparemment en Australie ne tue pas. L’Australien sait s’amuser...Encore une belle leçon de savoir vivre que nous pourrions dupliquer  dans notre vieille France…

Dimanche 6 Décembre 2015

Après une matinée à  buller dans ma chambre, je quitte Darwin pour rejoindre l’aéroport en fin de matinée.  Patrick pour sa part reste un jour de plus sur Darwin et se rendra par la suite sur Cairns. Nous aurons peut être l’opportunité de nous croiser sur la côte est.

Ayant mauvaise conscience par rapport à l’état extérieur de la voiture, dont la couleur est passée du rouge écarlate à la terre battue de Roland Garos, je ne peux m’empêcher sur le chemin de l’aéroport de m’arrêter à une station de lavage afin de la décrotter au jet avant de la rendre au loueur…

20151206 115537 1

Une après midi de transition, il faut 4 heures et  trente minutes  de vol pour rejoindre Brisbane le tout additionné d’une demie heure de décalage horaire font qu’il est pratiquement 20h lorsque je prends possession de ma chambre d’hôtel en plein centre ville de la capitale du Queensland. J’aurai cependant mis à profit la durée du vol pour finaliser l’article que vous être en train de lire et avancer dans l’archivage du millier de photos prisent durant la semaine. Après cette magnifique semaine dans le nord de l’Australie, place désormais à la côte est qui sera ma dernière étape au pays des wallabies.

A suivre...

 

 

 

 

Australie

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.