Retrouvez tous mes articles concernant un voyage en Chine, conseils et bons plans' bienvenue sur mon blog de voyage. Revivez à travers mes billets mon tour du monde en huit mois et profitez de mes conseils et bons plans, de photos et vidéos pour préparer le voyage de vos rêves !

Chine - 3ème Etape - Xi'an

Samedi 23 Janvier

Départ pour ma dernière étape Chinoise, la ville de Xi’An. Une fois de plus j’ai préféré l’avion au train peut être à tort car cette fois-ci le coût en train aurait été moindre, et en voyageant de nuit m’aurait fait économiser une nuit d’hôtel. Là il faut bien reconnaître que  je n’ai pas fait le meilleur choix côté budget et authenticité.

Bon toujours est-il que mon vol aujourd’hui n’est pas annulé (je m’étais renseigné la veille par précaution), car le mauvais temps sévit en Chine, avec des températures extrêmes, du blizzard et de la neige entrainant de nombreuses annulations de vols…) et arrive même en avance à Xi’An.  Côté bonne nouvelle, le ciel est relativement dégagé et ceux sont les grandes chaleurs par rapport aux moins douze de degrés de Pékin ce matin , le thermomètre affichant un petit 1 degré !

Je quitte rapidement cet aéroport très récent mais  austère et glacial, pour rejoindre le centre ville de Xi’An situé à 40 km. Un bus relie l’aéroport à la gare ferroviaire principale. De là, je m’autorise un nouvel extra, une course en rickshaw ou tuk-tuk pour rejoindre cette fois-ci mon hôtel Ibis situé au cœur des remparts de la ville, n’ayant aucune idée du numéro du bus et de son arrêt pouvant desservir l’hôtel. Ne parlant pas un mot de chinois et mes amis chinois ne parlant pas à 99% anglais… la communication est complexe ! Par chance le quatrième chauffeur de tuk-tuk comprendra le nom de l’hôtel et son adresse pourtant indiquée en chinois sur mon plan !

Xi an taxi 4Xi an taxi 5

Bon certains d’entre vous doivent se demander, mais bon sang, que fait-il à Xi’An ? La ville se prononce en chinois : chiant ! Vous voyez c’est facile de parler le chinois ! En effet autant ce n’était pas nécessaire de présenter Shanghai ou Pékin, autant je pense qu’une petite présentation de Xi’An est la bienvenue.

Xi’An veut dire littéralement : « paix de l'Ouest ». C’est la capitale de la province du Shaanxi, (centre ouest du pays), compte environ 7 millions d’habitants et ne finit pas de grandir comme la majorité des villes en Chine. C’est une  ville, qui a une histoire de plus de 3 100 ans, a été la capitale de la Chine pendant la dynastie Qin (221 — 210 av. J.-C.), des Han (202 av. J.-C. — 220), alors connue sous le nom de Chang'an, et des Tang (618-907). Sous la dysnastie des Tang, c’était même l’une des plus grande ville du monde en étant à l’extrémité est de la route de la soie.

Xi'an est une des dernières villes chinoises à avoir presque entièrement conservé ses remparts  longs de 14 km, d’une épaisseur à la base de 18 mètres et de 12 mètres au sommet. La muraille a une hauteur de 12 mètres. Les remparts sont ponctués de quatre portes principales situées aux quatre points cardinaux avec leurs tours monumentales, et de dix portes secondaires. D'imposantes tours de guet s'élèvent aux quatre coins. Mais Xi’An est surtout célèbre pour abriter le Mausolée de l’Empereur Qin et son armée de soldats de terre cuite. Mais nous en reparlerons en temps utile.

Xi an tour de la cloche 4Xi an tour de la cloche 6Xi an tour du tambour 2

Je vais consacrer une partie de l’après midi à visiter la ville intérieure. Après m’être attardé au pied des Tours de la Cloche et du Tambour joliment décorées pour l’arrivée du Nouvel An Chinois (elles ont la même fonction que celles visitées précédemment à Pékin, cf billet sur Pékin pour rappel), je suis une nouvelle fois interpellé par des petites chinoises qui inventent cette fois-ci un concours bidon pour se faire photographier avec un étranger ! 

Xi an 20

Il faut reconnaître que je suis un véritable sex-symbol en Asie du Sud. Oui n’ayons pas peur de le dire et de le reconnaître ! J’ai tous les atouts pour plaire à la gente féminine asiatique ! Cela remonte déjà à mes années thaïlandaises… Européen, un peu grassouillet (signe de bonne santé et de richesse) et poilu ! Et oui les femmes asiatiques aiment les barbus et pas les imberbes ! Elles en ont suffisamment autour d’elles ! Pour être sérieux, peu d’occidentaux sont assez fous en cette saison pour visiter la Chine… les quelques croisés depuis mon arrivée sur Shanghai sont des expatriés vivant en Chine !

Bon allez, après malgré tout ces quelques minutes de gloire, je reprends ma visite du centre de Xi’An en me dirigeant vers le quartier musulman tout proche. Cette ville possède en effet une communauté musulmane dont la présence remonte aux commerçants arabes ou persans venus par la Route de la Soie au Moyen Âge. Le quartier des Chinois musulmans, convertis à l'islam au 7ème siècle, se révèle être un quartier très agréable à visiter, avec ses ruelles populeuses bordées d’échoppes colorées, d’ateliers d’artisans, sans oublier bien entendu marchés d'épices et comptoirs de bouches ou l’on fabrique sous vos yeux nouilles maison ou pains spéciaux.

Xi an quartier musulman 1Xi an quartier musulman 11Xi an quartier musulman 6

Le quartier possède également une étonnante mosquée de style chinois très ancienne. Le bâtiment actuel fut construit en 1374 sur le même site que l’originelle Grande Mosquée, érigée en 742. Difficile au premier abord de savoir si l’on a à faire un temple bouddhique ou musulman d’autant plus que le minaret en forme lui aussi de pagode est en cours d’être rénové. Mais des panneaux destinés aux touristes nous informent que nous sommes en plein cœur d’un des plus grands édifice musulmans de Chine. Nous sommes autorisés à flâner à loisir dans les jardins et les cours intérieurs, permettant de jeter un coup d’œil aux salles de prières sans cependant y avoir le droit d’y pénétrer.

Xi an grande mosquee 6Xi an grande mosquee 9Xi an grande mosquee 12Xi an grande mosquee 15

A la sortie de la mosquée, je traverse le souk ou marché couvert, d’une propreté exemplaire mais peu animé en ce samedi après midi. Je traverse les nombreux étals de souvenirs « made in China », et pléthore d’articles de contrefaçons, tout en étant régulièrement interpelé pour faire un tour dans la boutique.

Xi an souk 2Xi an souk 4Xi an souk 9Xi an souk 13

La fin de journée approche et le thermomètre commence à afficher des températures négatives.  Je décide cependant de regagner l’hôtel par les remparts sud, une belle promenade et des jardins aménagés mettent magnifiquement en valeur la muraille et les portes rehaussées de leur tourelles. Le musée des stèles a déjà fermé ses portes… seuls quelques vendeurs de tableaux et d’écritures chinoises tentent encore leur chance, espérant une dernière vente auprès des quelques promeneurs errant encore malgré le froid dans les ruelles typiques de la vieille ville.

Xi an 72Xi an 78Xi an 85Xi an 90Xi an 91

Dimanche 25 Janvier 2016,

Départ en bus pour les environs de Xi'an, à environ 35 km du centre-ville, pour visiter un des sites les plus extraordinaire de Chine, le mausolée de l'empereur Qin. Il ne fut découvert comme souvent le cas qu’en 1974;  fortuitement par des paysans alors qu’ils construisaient un puit.

Le mausolée est mondialement célèbre pour son armée enterrée composée de 6 000 guerriers et chevaux en terre cuite de grandeur nature et vieille de 2 200 ans. Les chinois le considère certainement à juste titre comme la huitième merveille du monde.  En revanche, sa tombe, située à environ 1,5 km, recouverte d'un tumulus, n'a pas encore été fouillée par les archéologues, de peur de ne pas avoir la maîtrise de conservation par la suite mais également de se trouver face à un tombeau truffé de pièges… Indiana Jones n’existant que dans les films d’Hollywood…il faudra encore quelques années afin de pouvoir le visiter.

Le site est constitué de trois immenses bâtiments recouverts de marbre ayant à prime abord un aspect blockhaus. Ils abritent chacun une fosse. La première fosse est la plus impressionnante des trois avec ses 6 000 guerriers, fantassins, archers ou cavaliers en rangs serrés ayant pour mission de protèger la nécropole.

Xi an armee de soldat de terre cuite de l empereur qin 3Xi an armee de soldat de terre cuite de l empereur qin 6Xi an armee de soldat de terre cuite de l empereur qin 7Xi an armee de soldat de terre cuite de l empereur qin 9

La seconde de taille plus réduite, n’a pas encore délivrée tous ses secrets et trésors, une grande partie n’ayant pas encore été déterrée et met principalement en avant les travaux des archéologues a reconstituer les soldats. Ils sont en effet face à un puzzle géant et il leur faudra encore des années de patience pour continuer à remettre sur pied cette fantastique armée.

Xi an armee de soldat de terre cuite de l empereur qin 65Xi an armee de soldat de terre cuite de l empereur qin 88Xi an armee de soldat de terre cuite de l empereur qin 91Xi an armee de soldat de terre cuite de l empereur qin 96

La troisième est la plus petite mais avait son importance étant considérée comme le poste de gouvernement de l’armée avec ses officiers judicieusement disposés.

Xi an armee de soldat de terre cuite de l empereur qin 54Xi an armee de soldat de terre cuite de l empereur qin 55Xi an armee de soldat de terre cuite de l empereur qin 56Xi an armee de soldat de terre cuite de l empereur qin 57

La rencontre avec ces statues de terre cuite reste un moment très fort surtout lorsqu’on apprend qu’entre 500 000 et 700 000 artisans ont travaillé durant une quarantaine d’année il y a de cela 22 siècles pour construire ces milliers de soldats en terre d’argile cuite grandeur nature dans le but ultime de protéger le corps d’un empereur…

Xi an armee de soldat de terre cuite de l empereur qin 94

J’ai passé environ quatre heures, dans ces hangars glacés, réellement fasciné à observer et à contempler  les nombreux détails de ces soldats, la richesse et la finesse de ces statues. Il faut cependant penser à rentrer sur  Xi’an.

Il est plus de 17h00 lorsque je regagne mon hôtel. Cependant comme c’est le cas depuis désormais une semaine, les températures négatives, m’ôtent toute motivation de prolonger ma journée et de visiter la ville de nuit, préférant retrouver la chaleur de ma chambre d’hôtel et me réchauffer avec une bonne tasse de thé.

Lundi 25 Janvier 2016,

Il fait toujours aussi beau, mais toujours aussi froid ! Un petit moins 7° degrés. J’embarque à bord d’un bus pour me diriger au sud de la  ville, en dehors de remparts pour aller admirer un des monuments les plus célèbre de la ville : La pagode de la Grande Oie sauvage. Elle fut construite au 7ème siècle en l’honneur du moine bouddhiste Xuan Zang et date de la dynastie Tang. Ce fameux moine rapporta en Chine, au terme d'un voyage d’une durée de 17 Ans les premiers écrits sacrés d'Inde. Était ce un congés sabbatique ???  La pagode d’une hauteur de 67 mètres, abrita les 75 volumes représentant 1 335 livres de traduction du sanskrit au chinois qu'il rédigea, assisté de jeunes moines linguistes. Dix neuf années d'un travail acharné qui lui valut la gloire. Un grand nombre de ces fascicules est toujours exposé au cœur du monastère.

Xi an pagode de la grande oie sauvage 3Xi an pagode de la grande oie sauvage 5Xi an pagode de la grande oie sauvage 11Xi an pagode de la grande oie sauvage 7

La visite est fort agréable, le monastère est superbe tout comme les différents pavillons où trônent de magnifiques buddhas.

Xi an pagode de la grande oie sauvage 19Xi an pagode de la grande oie sauvage 21Xi an pagode de la grande oie sauvage 36Xi an pagode de la grande oie sauvage 27Xi an pagode de la grande oie sauvage 45

Je reprends ma route, en direction du musée de l'histoire du Shaanxi. De beaux jardins décorés de lanternes et une immense fontaine entourent les murs du  monastère. Le musée est réputé dans toute la Chine pour rassembler des pièces de collection de toutes les dynasties chinoises. Mauvaise pioche, le lundi est jour de fermeture… Je ne l’avais pas noté sur mon guide touristique, après relecture c’était bien indiqué. Bon je n’ai pas vraiment de plan B si ce n’est de regagner l’hôtel par une longue marche de 5 km à travers les quartiers commerçants, paralysés par le trafic automobile  et longer par la suite les remparts à partir de la Porte Principale. J’arrive à l’hôtel à nouveau frigorifié, le temps de me réchauffer, récupérer mes bagages, je n’ai plus qu’à rejoindre la gare routière pour attraper un bus qui m’amènera jusqu’à l’aéroport.

Xi an 6Xi an 7Xi an muraille 6Xi an muraille 7

C’était mon dernier jour en Chine. Pour être honnête avec vous, j’ai vu durant ces deux semaines des sites magnifiques, d’une richesse, beauté incroyable qui méritent réellement de planifier un séjour en Chine… Cependant cette météo polaire qui m’a réellement coupé les jambes en fin d’après midis, m’obligeant à rentrer plutôt que prévu pour retrouver la chaleur de ma chambre d’hôtel, et le manque d’empathie d’une grande majorité de chinois, font que je quitte le pays sans trop de regrets ! Il faut également reconnaitre que voyager en Chine en Janvier est loin d’être la meilleure des périodes.

Il me tarde désormais d’arriver à ma prochaine et dernière étape de mon périple, la péninsule arabique et de retrouver des températures printanières.

Mais avant un vol intérieur pour rejoindre l’aéroport de Shanghai suivi d’un vol de nuit Doha de onze heures. Ce sera par ailleurs mon vol le plus long de mon périple.

L’aventure continue...

 

 

 

Chine

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !